Portrait de Gaston Leroux (1907)

L’Homme qui a vu le diable

« Et il m’avait saisi à nouveau le poignet à le briser… Et pendant qu’il me tenait ainsi de la tenaille effroyable de ses doigts de mort, sa colère se rua encore sur Allan.

– Et vous aussi, vous croyez que je suis fou !… Fou !… Fou !… je vous dis que j’ai vu le diable !… que j’ai vu le diable en personne !… Le vieux fou a vu le diable !… Et il vous le prouvera, par l’enfer ! […] »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Livre audio gratuit ajouté le 08/12/2008.
Consulté ~29586

Lu par René Depasse

Suggestions

20 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. c’est tout simplement extra .un style invitant le lecteur à la fusion,LA NARRATION est superbe.bravo! pour votre equipe.

  2. Julie,je ne comprends pas bien le sens de votre question.La” chute ” se trouve dans le chapitre 05 que vous ne pouvez pas enregistrer???Eclairez-nous pour qu’on y remédie.Merci

  3. Salut, Studyvox,

    Merci pour ton feedback précieux et généreux commentaire.

    Je suis content d’apprendre qu’en tant que non-voyant, tu n’as aucuns problèmes à consulter notre site. Il y a quelques jours, j’avais constaté qu’un autre mal-voyant mentionnait un petit problème technique d’ordre opérationnel. Nous devons rester vigilants à essayer de tous les régler, car vous formez une base importante de notre clientèle ; un de nos objectifs premiers est de rendre le site parfaitement accessible aux mal-voyants, comme je le disais hier.

    Alors, je te souhaite de nombreuses heures de bonne écoute sur LA.com_!

    porte-toi bien,

    jf

  4. Je vous félicite pour le choix des textes de votre site. Merci d’avoir placé des liens pour la lecture des textes, en plus des fichiers sonores. Cette double possibilité de lecture est très intéressante pour les aveugles dont je fais partie. Ils peuvent ainsi écouter ou lire normalement les livres qe vous leur proposez, avec leur logiciel de revue d’écran. J’ai mis un lien vers votre très bon site, en tête de la rubrique de lecture du site studyvox.

  5. Cette histoire fantastique m’avait déjà été formidablement contée lorsque j’étais jeune enfant, en apothéose d’un spectacle de marionettes. Cependant, elle était restée enfouie dans ma mémoire pendant près de 30 ans. Ce fut donc une véritable surprise que ces émotions, gravées dans mes souvenirs, me reviennent tout à coup sous l’effet de l’admirable récit de cet excellent conteur. J’en suis encore chamboulé. Merci beaucoup, Monsieur Depasse.

    Bravo pour ce site.

  6. Merci pour ces merveilleuses lectures!

    Je suis italien et je peux écouter les enregistrements et améliorer ma culture et mon français!!!

    Un SUPER SITE! Merci au webmaster et aux lecteurs/lectrices!

  7. – Vous avez touché à l’armoire ! hurle l’homme, en jetant sa serviette et en venant vers moi avec des yeux de fou… Vous avez touché à l’armoire !…
    – Oui, dis-je tranquillement, elle allait tomber…
    – Mais elle ne tombe pas ! Mais elle ne tombera jamais ! Mais elle ne se redressera jamais ! Mais c’est sa manière à elle, d’être comme ça, pour toujours, titubante, vacillante, frémissante pour l’éternité !

    Un délice auditif!!! vraiment M. Depasse, je vous tire ma révérence

  8. salut
    merci infiniment René dépasse . entendre une voix telle que la votre fait grand plaisir . j’ai beaucoup aimé l’histoire et je désire bien trouvé d’autres livres de M.leroux que vous ( vous et d’autres donneuses de voix ) m’avez fait connaitre .merci

  9. L’année dernière, j’ai eu la chance de voir l’adaptation de cette pièce au théatre Grand Guignol de l’Athénée à Paris.

    Entendre ce texte lu sur Littérature Audio.com ravive cet excellent souvenir.

    Merci M. Depasse (outre la qualité de la lecture, j’apprécie beaucoup les changements de voix et d’intonation) !

    Onirim

  10. mais dites moi monsieur Depasse, ecrivez-vous, vous même des histoires?
    je suis illusrtateur de livres pour enfants et l’univers de vos lectures m’est on ne peut plus agréable (Doyle…),
    cherchant des textes de qualité a illustrer, je me permet de vous adresser cette question.
    antoine