Pierre Auguste Renoir - La Natte

Une fille de rien

• • •More

« Ah ! Non, je ne serai pas fermière ! », s’exclame la jeune Angèle. Refusant le destin laborieux qui lui est promis, elle quitte sa Thiérache natale pour tenter sa chance à la ville. Or, combien de déconvenues l’attendent…
Jules Leroux, inspiré par le terroir ardennais dont il est issu, brosse le portrait d’un monde rural dont les valeurs sont en train de changer à l’aube de la Première Guerre mondiale.
Voici son premier roman, proposé au Prix Goncourt de 1911.

Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Références musicales :

Gabriel Fauré, Élégie pour violoncelle et orchestre, Op. 24, interprétée par Hans Goldstein et Eli Kalman (licence Cc-By-Sa-2.0).

Licence d'utilisation : CC BY-NC-ND : Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification
Livre audio ajouté le 13/02/2021.
Consulté ~3754

Lu par Ramina

Suggestions

17 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bonjour et merci, Marie et Isabelle.
    Merci aussi Sautillant pour ces évocations riches et positives du texte et de la lecture.
    Ma grand-mère, fidèle à ses anciennes habitudes de lectrice, a englouti le roman en deux séances. Les contraintes techniques (utilisation d’un lecteur CD à près de 98 ans, cécité) l’ont moins rebutée que d’habitude. Pari réussi!

  2. RAMINA… Bonjour…

    Avant tout… une pensée pour votre Mamie dont le
    goût pour les histoires du terroir vous a amenée
    à dénicher… pour lui en faire la lecture… ce
    roman tombé dans l ‘ oubli… avec son auteur !
    Rien dans mon hérédité ni mon parcours de lecteur… pourtant bien… zigzaguant… ne me destinait à cette lecture… et pourtant… et pourtant… N’ eût été votre mamie et… votre si
    jolie voix !… dont l ‘ écoute… juste pour… entendre… d’ une partie de l ‘ extrait… le jour de la publication… votre première… me convainquit sur le champ !
    J’ ai donc risqué cette lecture… et j ‘ ai bien été récompensé ! Un beau texte ! Roman du terroir ?… pas vraiment… le terroir est là dans les premiers chapitres… sobrement mais puissamment évoqué… puis on s’ en éloigne… il demeure en filigrane dans le coeur et la pensée de… la fille de rien… et on y fait retour à la fin…
    Mais plus que les vertus de la vie paysanne… c ‘ est plutôt… me semble-t-il… celles de… ” La vie humble aux travaux ennuyeux et faciles “… toute une ascèse… mine de rien ! si on la mène comme la rêvait VERLAINE ( il ne fit que la rêver… Pauvre Lelian ) … ” une oeuvre de choix qui veut beaucoup d’ amour “… et non par résignation… c ‘ est plutôt cette vie… qu’ on peut aussi bien mener dans le chaos de la ville… que l ‘ auteur a en tête… Et tous les errements de la vie de plaisirs qu’ il rapporte, lui servent de repoussoir…
    Mais aucune lourde consideration moralisatrice de sa part ! Les leçons de morale… les personnages se les envoient à la figure ou se les font à eux-mêmes… l ‘ auteur garde ses distances et ne nous ennuie pas avec ça ! Ni il ne juge personne… ni Angèle ni Gaston ni la mere les freres le mari… les uns ni les autres de toute cette humanité qu’ il fait vivre sous nos yeux… Avec quelle légèreté de trait ! Rien n ‘ est lourdement souligné… aucune outrance… naturaliste mélodramatique ou autre… une simplicité de trait… une sobriété… une compassion… pour tous… Personnellement… l ‘ impression générale reçue de ce livre tient toute dans ce si bau titre du roman de SOSEKI… ” Le pauvre coeur des hommes “…
    Et comme vous nous lisez bien ça… RAMINA ! Votre jolie voix… si juvénile… convient à merveille pour nous raconter les déboires de la toute jeune fille de rien… Mais une jolie voix ne fait pas tout ! La lecture est excellente… sobre comme le texte est sobre… et nous avons l ‘ impression de lire comme nous lisons avec les yeux… cette voix de la lecture qui est un monde en soi… vous ne la violez pas…

    Bref… un grand merci… et une bonne fête à la Mamie et à vous.

    Mon cordial salut…

  3. Bonjour Ramina, oui , moi aussi je suis charmée par votre si jolie voix ! et ce beau texte !
    merci de l’embellir !!
    à bientôt !
    Isabelle ç

  4. Mille Mercis Ramina pour cet agréable moment .J’ai adoré votre timbre de voix et aussi votre façon de lire est très agréable et j ai été très déçue de ne voir qu’un seul livre et j’espère qu’il y en aura beaucoup d’autres .

  5. oh oh je vois une faute dans mon commentaire ! J’ai voulu écrire “L’inattendu a sa place”, mais votre aimable “réponse” me laisse croire que vous aviez corrigé.
    C’est une très bonne nouvelle de savoir que vous lirez encore pour ce site formidable !
    Avec reconnaissance.

  6. • • •More