Maurice Level

Les Portes de l’enfer (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 2h 20min | Genre : Nouvelles


Maurice Level

On ne peut s’empêcher, quand on lit les 25 nouvelles de Maurice Level (1875-1926) rassemblées sous le titre Les Portes de l’enfer, de penser à celles d’Edgar Poe ou de Maupassant. Presque toujours brèves et sombres, elles sont toutes excellentes.

« Mais, maintenant, c’est fini. L’horloge peut se taire : ma femme s’est éteinte, il y a deux jours, dans une maison de fous.
Il parla encore longtemps… La nuit tombait… Des ombres s’étalaient aux murs gris de poussière. L’horloge avec son cadran vide, l’horloge qui avait vu tant d’effrayantes choses, l’horloge pleurait dans sa gaine de bois… » (Fin de L’Horloge)

Accéder à la table des matières du recueil Les Portes de l’enfer

> Écouter un extrait : Le coq chanta.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Les Portes de l’enfer (Sélection).zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 24/03/2010.
Consulté ~16 826 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

10 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. BONJOUR
    Merci pour ces textes “noirs” mais si émouvants je vais chercher le titre Epouvante pour poursuivre cette découverte.

  2. oui monsieur Depasse, tous vos laudateurs ont déjà souligné la qualité de lecture qui rend etonnamment vivant les personnages, l’atmosphère, et les scènes des romans lus ( “la rame qui glisse sur les caillous lisses comme un roman lu” Aragon). MAis j’apprécie plus encore le choix des romans et des auteurs que vous diffusez. J’avais beaucoup aimé dernièrement Georges Courteline, et je suis vraiment tombé sous le charme de ces histoires; particulièrement l’horloge ,le coq chanta, mais surtout “un maniaque” ou la chute transfixe l’ame et nous fait tomber dans un deliquium d’effroi, d’une perennité d’horreur infrangible et nous regrettons bientôt d’avoir recherché la volupté de cet aiguillon de la peur qui nous livre à d’inexpiable accès de terreur imprévisible comme le châtiment de notre avidité de sensation d’épouvante.

  3. Hervé,votre éloge est outré mais il est surtout émouvant J’aimerais lire en hommage à votre épouse un texte qu”elle aime ou souhaiterait connaitre ,pour vous remercier de votre fidélité à Litteratureaudio.Cordialement vôtre RD

  4. Merci Monsieur Depasse autant pour votre timbre de voix, votre rythme d’élocution.
    Remerçions également l’auteur mais Monsieur Depasse par certaines nuits d’insomniej frissonne épouvantablement et délicieusement en entendant le chant du coq, les 4 coups du carillon de la pendule….
    Bref maître on ne peut que s’incliner devant votre grand talent
    Vive la littérature qui dépasse et de beaucoup de grossiers films style” massacre à la tronçonneuse”
    On est d’autant plus touché que mon épouse vient de tomber en cécité celà étant bien sur totalement réel sinon ce serait l’abjection et l’ignominie de moi même
    On est trés attaché à liitérature audio.com
    Vive la littérature qui pour nous deux est certainement un Art majeur
    Avec nos remerciements exempts de toutes flagorneries
    Tout simplement merci pour ce MIRACLE

  5. Merci Monsieur Depasse pour ces histoires courtes mais passionnantes.
    Enregistrerez-vous les autres du même auteur ?
    Continuez à nous lire tous ces beaux récits. Quel plaisir !
    Très cordialement.