Jack London

La Piste des soleils

« Sitka Charley fumait sa pipe et regardait, pensif, une gravure de la Gazette de Police qui était au mur. Depuis une demi-heure, il la contemplait sans arrêt et depuis une demi-heure, je le surveillais sournoisement. Il y avait quelque chose qui agitait dans son esprit, et je savais que quoi que ce fût, cela valait la peine d’être connu.»

Traduction : Paul Wenz (1869-1939).
Livre audio ajouté le 13/09/2015.
Consulté ~6 316 fois

Lu par Saperlipopette

Suggestions

1 Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.