Gustav Klimt - Portrait de femme

La Femme et le Pantin

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 3h 10min | Genre : Romans

Gustav Klimt - Portrait de femme

« J’arrive : la grille était fermée aux barres. Je sonne : après quelques instants, Concha descend, et me sourit. Elle portait une jupe toute rose, un petit châle couleur de crème et deux grosses fleurs rouges aux cheveux. A la vive clarté de la nuit, je voyais chacun de ses traits. Elle approcha de la grille 12, toujours souriante et sans hâte: “Baisez mes mains”, me dit-elle. La grille demeurait fermée. “A présent, baisez le bas de ma jupe, et le bout de mon pied sous la mule”. Sa voix était comme radieuse. Elle reprit : “C’est bien. Maintenant, allez-vous-en”. […] »

> Écouter un extrait : Chapitre 1.

> Télécharger ce livre audio en intégralité (archive Zip, 159Mo)

> Télécharger ce livre audio par chapitres :

Chapitre 1.mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)
Chapitre 2.mp3
Chapitre 3.mp3
Chapitre 4.mp3
Chapitre 5.mp3
Chapitre 6.mp3
Chapitre 7.mp3
Chapitre 8.mp3
Chapitre 9.mp3
Chapitre 10.mp3
Chapitre 11.mp3
Chapitre 12.mp3
Chapitre 13.mp3
Chapitre 14.mp3
Chapitre 15.mp3

> Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 26/06/2008.
Consulté ~23 438 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

5 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. JEAN DE LA FONTAINE NOUS RAPELLE TOUS NOTRE ENFANCE C4EST GRACE A CES FABLES QU4ON A BEAUCOUP AIMER LE FRANCAIS ET MERCI POUR CE QUE VOUS FAITES
    POUR NOUS

  2. Jean de la fontaine me rappelle mes souvenirs d’enfances.Grace à ses fables que je suis devenu ce que je souhaitais devenir.

  3. Passer la belle Concha à la moulinette…sans aucun doute, mettre un peu de jugeotte dans la cervelle de ce pauvre Matteo…absolument! Messieurs, il vous faut apprendre à penser aussi avec…votre tete!!
    Je dois avouer que j’ai parfois un peu de mal avec les accents de Monsieur Depasse, mais qu’il ne m’en veuille pas de cette franchise et soit assuré qu’il est dans mon Ipod un jour oui, et un jour oui! Merci Monsieur Depasse!

  4. Monsieur Depasse, voilà de la belle ouvrage ! Vous m’avez passionné d’un bout à l’autre. Combien de fois aurais-je voulu étrangler la jeune Concha ! L’écriture de Louÿs est vraiment très belle et vous la servez bien.
    Merci
    A. Deguffroy