Oscar-Vladislas de Lubicz-Milosz

Insomnie (Poème)

« Solitude, ma mère, redites-moi ma vie. Voici
Le mur sans crucifix et la table et le livre
Fermé ! si l’impossible attendu si longtemps
Frappait à la fenêtre, comme le rouge-gorge au cœur gelé,
Qui donc se lèverait ici pour lui ouvrir ? Appel Du chasseur attardé dans les marais livides,
Le dernier cri de la jeunesse faiblit et meurt : la chute d’une
seule feuille remplit d’effroi le cœur muet de la forêt. »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 09/07/2012.
Consulté ~31597

Lu par Iamnot

• • •More

Suggestions

1 Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. quel magnifique poème sur la nostalgie de l’enfance et la douceur apaisante des maisons qui nous ont protégés. Merci d’ évoquer cet immense poète, hélas, trop oublié !