James Tissot, Farewell (1871)

Thérèse Vigneaux

Une nouvelle triste de René Maizeroy qui n’est pas sans rappeler Le Miroir d’Alphonse Daudet.

Thérèse Vigneaux, victime de la calomnie…

Consulter la version texte de ce livre audio.
Remarques :

La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Version 1.

Illustration : James Tissot, Farewell (1871) Domaine public
Livre audio ajouté le 13/05/2019.
Consulté ~2 273 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.