Auguste Rodin, La Main de Dieu (1896)

Œuvres poétiques

Stéphane Mallarmé (1842-1898) participe au Parnasse contemporain, et se dit en quête d’une beauté pure à travers des poèmes qu’on jugera parfois hermétiques. Son expression audacieuse, dans son épure, est porteuse d’une grande modernité.

Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Remarques :

La mention « (Version 2 ou 3) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent.

Chapitre 01 : Salut – Le Guignon – Apparition (Version 2) – Placet Futile – Le Pitre Châtié – Les Fenêtres (Version 2) – Les Fleurs (Version 2) – Renouveau (Version 2) – Angoisse
Chapitre 02 : Las de l’amer repos… – Le Sonneur – Tristesse d’Eté – L’Azur (Version 2) – Brise marine (Version 3) – Soupir (Version 2) – Aumône – Don du Poème – Hérodiade
Chapitre 03 : L’Après-midi d’un faune (Version 2) – Sainte – Toast funèbre (Version 2) – Prose (pour Des Esseintes) – Éventail – Autre éventail – Feuillet d’album – Remémoration d’amis belges
Chapitre 04 : Chansons bas – Le Savetier – La Marchande d’Herbes Aromatiques – Billet – Petit Air 1-2 – Plusieurs sonnets (Quand l’ombre menaça… ; Le vierge le vivace… (Version 2) ; Victorieusement fui ; Ses purs ongles très haut…) – Le Tombeau d’Edgar Poe (Version 3) – Hommage – Autres sonnets

Références musicales :

Claude Debussy, Arabesque n°1, Andantino con moto (licence Cc-By-3.0).

Livre audio ajouté le 17/05/2019.
Consulté ~4 172 fois

Lu par Pauline Pucciano

Suggestions

3 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci!
    Je suis brasilien et je aime Mallarmé, mais je suis un autodidate en Français et mon parler est trop pauvre pour la poesie.
    Avec cette audiolivre je tiens le necessaire pour annes de lecture!
    (Pardonez mon erreurs!)
    Merci beaucoup!
    Tancredo

  2. Bonsoir chère Pauline Pucciano ,

    voix douce et agréable et encore autres lectures.
    Une agréable soirée .

    Bien cordialement,
    Ahmed