Wenceslas Hollar, Extrême-Onction (XVIIe)

Les Aveux d’un mourant

Eugène de Margerie (1820-1900), auteur d’un certain nombre de publications très appréciées par les catholiques publia dans ses Contes d’automne cette confession d’un « honnête homme » sous le titre Les Aveux d’un mourant, propre à faire réfléchir tout lecteur croyant ou non.

« À quoi sert la religion ?… disent bien des jeunes gens, bien des hommes mûrs aussi et des vieillards. « Est-ce que la morale ne suffit pas ? N’y a-t-il pas une foule d’honnêtes personnes qui n’ont pas plus de souci de l’Évangile que vous et moi du Coran ? »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 23/09/2018.
Consulté ~2 870 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.