Massaguer, La Garçonne (1924)

La Garçonne

Publié en 1922, La Garçonne bouscula l’opinion dans la France d’après-guerre qui avait ingratement renvoyé les femmes à leurs fonctions domestiques et reproductrices pour tout remerciement de leur investissement pendant la guerre.
Récit de la quête d’identité d’une jeune femme idéaliste, indépendante et libre dans sa sexualité, mais aussi critique acerbe du cynisme des « profiteurs de guerre » et de la débauche de la haute bourgeoisie parisienne, le roman provoqua un tollé général – ce qui ne l’empêcha pas d’être un best-seller et d’être adapté au cinéma l’année suivante ! – et valut à Victor Margueritte la perte de sa Légion d’honneur.

« Pour un être jeune qui n’a pas été contaminé, entièrement, par la vie sociale, les mœurs actuelles sont un terrible bouillon de culture ! Voici notre garçonne. Elle est sortie de sa double éducation – et de la guerre ! – avec la soif d’émancipation qu’ont tant de femmes, ses sœurs…
– Tant ? Croyez-vous ? La plupart sont résignées à leur chaîne ! Beaucoup, c’est triste à dire, y sont même attachées.
– Qu’importe ! L’élite entraînera la masse. Toutes, elles portent en elles une force bienfaisante, en puissance… Puissance de paix, de justice et de bonté. Force qui s’épanouira !… Comptons pour cela, ma chère amie, sur celles qui ont fait et qui continueront à faire, de plus en plus, leur part de travail, en équivalentes. »

Les audiolecteurs souhaitant se « mettre dans l’ambiance » auront sans doute plaisir à feuilleter le magnifique album Le Bonheur du jour ou Les Grâces à la mode (1925), dans lequel l’artiste George Barbier semble avoir représenté différents tableaux de La Garçonne.

Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Références musicales :

Partie 01 :
James V. Monaco, Me and the Man in the Moon, interprété par l’ensemble Ambassadors (1928, domaine public).

Partie 02 :
Pascual Contursi (paroles), Augusto Gentile (musique), Flor de fango, interprété par Charlo et l’orchestre Francisco Canaro (1931, domaine public).

Partie 03 :
King Oliver, You’re just my type, interprété par King Oliver & His Orchestra (1930, domaine public).

Licence d'utilisation : CC BY : Attribution
Livre audio ajouté le 29/10/2019.
Consulté ~10 148 fois

Lu par Christine Sétrin

Suggestions

5 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. OOOh! un roman qui fait perdre à son auteur sa légion d’honneur, hum…je suis bien tentée de le découvrir moi qui ne suis pourtant pas audiolectrice. De plus, je trouve votre élocution parfaite et vraiment attachante.

  2. Chère madame Christine,
    Je n’ai écouté que le premier chapitre, mais j’ai le sentiment que votre lecture est une belle gourmandise à savourer ;).
    Merci !