moine possede par le demon fresque

Le Moine

• • •More

Ambrosio, jeune prieur madrilène, claquemuré dans un monastère, jouit d’une réputation grandissante dans la ville. Il devient rapidement le confesseur des plus nobles dames de la ville. Arrive au monastère un mystérieux jeune homme : Rosario.

Meurtres, passions et sorcellerie émaillent ce roman gothique qui, publié en 1796, a connu la censure.

« À ces mots, elle leva le bras et fit le geste de se frapper. Les yeux du moine suivaient avec terreur les mouvements de son arme. Son habit entrouvert laissait voir sa poitrine à demi nue ; la pointe du fer posait sur son sein gauche, et Dieu ! quel sein ! Les rayons de la lune, qui l’éclairaient en plein, permettaient au prieur d’en observer la blancheur éblouissante ; son œil se promena avec une avidité insatiable sur le globe charmant ; une sensation jusqu’alors inconnue remplit son cœur d’un mélange d’anxiété et de volupté ; un feu dévorant courut dans tous ses membres ; le sang bouillait dans ses veines, et mille désirs effrénés emportaient son imagination. »

Traduction : Léon de Wailly (1804-1863).

Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Références musicales :

Chapitres 1 à 12 (sauf chapitre 4) :
Vvsmusic, Spectaculum Medieval, extrait de l’album Spectaculum Medieval (licence Cc-By-Nc-Sa-3.0).

Chapitres 3 et 4 :
Piotr Pawłowski, Requiem aeternam, extrait de l’album Requiem (licence Cc-By-Sa-3.0).

Chapitres 4, 8, 11 et 12 :
Piotr Pawłowski, Agnus dei, extrait de l’album Requiem (licence Cc-By-Sa-3.0).

Livre audio gratuit ajouté le 11/12/2012.
Consulté ~27177

Lu par Florent

Suggestions

19 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Génial ! Histoire passionnante avec une superbe lecture. Merci beaucoup.
    J’adore les ambiances gothique, ne serait-il pas possible de proposer sur le site dans la partie “Genres” le style gothique ?

  2. Merci Laurence et Thierry pour vos commentaires. Comme vous je trouve l’intrigue du livre bien plus passionnante que celle du film.

  3. Merci pour ces 10 h(45 minutes) de bonheur passionnant ! et plus.., car j’ai ré écouté certains chapitres plusieurs fois !…Au début, me rendant compte que j’avais vu un film ( le Moine ) racontant cette meme histoire, j’ai été un peu déçue, mais le film n’est rien comparativement à cette épopée pleine d’intrigues et de rebondissements ! Merci de nous avoir fait découvrir cet auteur, prodige précoce, bravo pour votre lecture et j’ai téléchargé aussi les
    morceaux ( merci!) pour rester dans l’ambiance…je vais vite télécharger vos autres lectures de ce pas…!

  4. Vos commentaires, Francine et Maurice, me touchent beaucoup. Je suis bien content que le livre vous ait plu.

  5. Hélène, je suis de votre avis : ce livre est comme vous le dites, envoûtant !
    Merci aussi pour vos compliments qui me touchent et me donnent envie de continuer d’enregistrer.

  6. Nous sommes proche du parfait avec cette lecture.
    Bravo.

    Le livre est terriblement prenant, je dirais même envoûtant.

    On n’en sort pas indemne.

    Bref, excellente idée d’avoir choisi ce roman qui sort vraiment de l’ordinaire.

  7. Cher Florent
    Quelle belle lecture ! Vous m’avez fait découvrir ce roman et j’ai pris un grand plaisir à l’écouter. Il est très long et je me rends compte du très gros travail qu’il vous a demandé.
    Votre voix est très belle et vous avez su faire passer l’émotion de cette histoire passionnante.
    Merci, Florent, et Rendez-vous à votre prochaine lecture!
    Amitiés
    Cocotte

  8. Florent, je tiens à vous remercier et à vous féliciter pour la lecture de ce roman (j’en suis au fichier 10 sur 12), un peu sulfureux, que je ne connaissais que de réputation.

    ––
    Emile docteur de marine spécialiste des phénomènes de la croissance osseuse chez les adolescents

  9. Merci Florent pour m’avoir fait découvrir avec votre voix si chaleureuse cet auteur que ne connaissais pas…MERCI!!

    Didier Pilette – México City.

  10. Merci pour cette belle lecture.
    Après quelques instants d’écoute, je ne vais pas manquer de la copier sur mon lecteur mp3.

    Marc