Auguste Renoir - Le Dejeuner des canotiers

La Femme de Paul

« Et là, derrière son dos, il sentait qu’une chose infâme s’apprêtait. Des rires lui entraient au cœur. Que faire ? Il le savait bien, mais ne le pouvait pas.

Il regardait fixement, sur la berge en face, un pêcheur à la ligne immobile.

Soudain le bonhomme enleva brusquement du fleuve un petit poisson d’argent qui frétillait au bout du fil. Puis il essaya de retirer son hameçon, le tordit, le tourna, mais en vain ; alors, pris d’impatience, il se mit à tirer, et tout le gosier saignant de la bête sortit avec un paquet d’entrailles. Et Paul frémit, déchiré lui-même jusqu’au cœur ; il lui sembla que cet hameçon c’était son amour et que, s’il fallait l’arracher, tout ce qu’il avait dans la poitrine sortirait ainsi au bout d’un fer recourbé, accroché au fond de lui, et dont Madeleine tenait le fil. […] »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Illustration : Auguste Renoir - Le Déjeuner des canotiers
Références musicales :

Edward Elgar, Salut d’amour, avec l’aimable autorisation de l’interprète, Felipe Sarro.

Livre audio ajouté le 29/04/2010.
Consulté ~24 650 fois

Lu par Milunisu

Suggestions

8 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. puis je vous posez quelque question car je dois rentre ces questions pour bientot et je ne comprent pas vraiment.

  2. Merci beaucoup car cela a permis à mon fils de suivre la nouvelle et de préparer son exposé sur Maupassant.

  3. Merci Kiki pour votre message chaleureux.
    Les prochaines lectures sont plus légères et surtout drôles mais j’espère que vous y trouverez autant de plaisir.
    Milunisu

  4. Quel bon moment ! la voix chaude et vivante nous promène agréablement tout au long de ce texte, et le fond musical est fort bien choisi. Merci … et à bientôt pour d’autres lectures …

  5. Merci chère Pomme pour vos encouragements, pour avoir persévéré et écouté la nouvelle dans son intégralité. Je suis ravi que vous ayez trouvé un intérêt à cette lecture et essayerai d’engager plus rapidement l’auditeur dans mes prochaines lectures.
    Milunisu

  6. Ah! oui! très belle lecture, en effet. Le début me semblait un tout petit peu …, excusez-moi, Milunisu, monotone. Mais en fait, votre voix est d’une sensibilité très délicate.Vous savez varier le rythme avec finesse.
    J’ai beaucoup aimé.
    Pomme.

  7. Merci cher Professeur pour vos encouragements.
    J’ai d’autres projets de lectures de Maupassant et espère renouveler le plaisir de votre écoute.
    Milunisu