Jean Simeon Chardin - La Brioche

Le Gâteau

« Or, cette brioche fut bientôt, pour l’Académie, un sujet d’observation des plus curieuses. Mme Anserre ne la découpait jamais elle-même. Ce rôle revenait toujours à l’un ou à l’autre des illustres invités.

On appelait ces heureux dans l’intimité, à mi-voix, derrière les portes, les « favoris de la brioche », et chaque changement de favori amenait dans l’Académie une sorte de révolution. Le couteau était un sceptre, la pâtisserie un emblème ; on félicitait les élus. […] »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Références musicales :

Francis Poulenc, Trois mouvements perpétuels, interprété par Alfonso Bertazzi, avec l’aimable autorisation de l’artiste.

Livre audio ajouté le 17/05/2010.
Consulté ~17 801 fois

Lu par Milunisu

Suggestions

6 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci chère Christina pour votre aimable message et cette belle phrase. Et pour votre attention à ce cher Poulenc dont le ton sarcastique convient bien à certaines nouvelles de Maupassant. Milunisu

  2. … “Une secrète mélancolie s’attache aux choses qui meurent quand on les a beaucoup aimées”. Th. Monod (1902-2000) L’Émeraude des Garamantes. Parution en 1985.

    Pour combler de nous enchanter avec la nouvelle “Le gâteau” de Guy de Maupassant si bien mise en valeur par votre voix et ses modulations… un plus nous arrive après ladite Brioche. Merci de nous joindre une surprise avec ce non oublié Francis Poulenc. Sachant où il repose je ne manquerai pas de lui faire un signe de notre enchanteur Milunisu. Amicalement. La mésange

  3. Oui, cher Hervé, je continuerai sur des lectures de nouvelles ou chroniques. Je suis admiratif des donneurs(ses) qui s’engagent sur des lectures de livres entiers car je n’en ai pas le courage. Merci pour votre retour : ils sont une stimulation supplémentaire pour d’autres lectures. Milunisu

  4. sans flatterie merci Milunisi , car votre voix est trés agréable à écouter. Vous êtes expressif et grâce à Maupassant vous nous avez régalé doublement par cette délicieuse brioche sentant bon le beurre et la fleur d’oranger avec une aimable critique des meurs des sociétes éternelles malgré des langages et des décors différents
    Espérons que vous aller persévérer dans votre art
    Merci

  5. Merci MF pour ce retour. Maupassant est plutôt bien servi sur le site : je vous souhaite d’y faire d’autres découvertes agréables. Milunisu