Guy de Maupassant

Pierrot

« Mme Lefèvre trouva fort beau ce roquet immonde, qui ne coûtait rien. Rose l’embrassa, puis demanda comment on le nommait. Le boulanger répondit : « Pierrot. » […] »

Texte publié dans Le Gaulois du 9 octobre 1882, puis publié dans le recueil Les Contes de la bécasse.

Consulter la version texte de ce livre audio.
Remarques :

La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Version 1.

Livre audio ajouté le 05/03/2009.
Consulté ~32 555 fois

Lu par Pomme

Suggestions

13 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Évidemment, si c’est Victoria, bien sûr que je l écouterais avec le plus grand plaisir… en serrant les dents. Pour ce qui est de la cruauté, Maupassant reste très moderne ! Merci, Pomme, pour le lien.

  2. Bonjour Pomme, il fallait vraiment que ce soit vous pour que j aille au bout de cette lecture ! Bel exemple d avarice et de cruauté… La ficelle est une nouvelle bien cruelle également …Quant à Werther, mes oreilles n ont pas souffert ! Merci pour toutes ces lectures

  3. • • •More