Vincent van Gogh - Ferme en Provence (1888)

Le Fermier

« « Si vous permettez, m’sieu le Baron, j’ vas m’ mette au lit. J’ai pas coutume d’ veiller tard, mé. »
Le baron lui tendit la main et lui dit : « Allez, mon ami », d’un ton si cordial, que je demandai, dès que l’homme eut disparu :
« Il vous est très dévoué, ce fermier ?
– Mieux que cela, mon cher, c’est un drame, un vieux drame tout simple et très triste qui m’attache à lui. Voici d’ailleurs cette histoire… »»

… « très triste », que Maupassant a intitulée Le Fermier (1886).


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 09/06/2014.
Consulté ~9102

Lu par René Depasse

Suggestions

6 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bon dimanche MrDépasse
    La pêche à été excellente, j ai commencé mon dimanche en écoutant un conte 1(Andersen)le petit Elfe ferme l œil.
    Je reprend les contes en septembre pour les CP et Ce1.et je vais m en inspirer.
    Merci ( Très. Beaucoup), comme disent les enfants
    Minou

  2. Victoria,chère Minou,a laissé 63 lectures sur le site.Cliquez NOTRE ASSOCIATION Déroulez la liste jusqu’a VICTORIA que vs cliquez Descendez jusqu’à DAVID COPPERFIELD et à la suite vs trouverez tous ses enregistrements sur notre site.Bonne pêche!

  3. Mr dépasse bonjour.
    Vous qui avez eu la délicatesse de me signaler le départ de (Viviane ou Fabienne) en 2011 auriez vous le temps de me donner d autres titres lus par cette bénévole.
    Je viens de terminer cet ouvrage.et j ai bau chercher parmi les donneurs et donneuses de voix je n en trouve .
    Je vous écoute souvent,ainsi que Cocotte et pomme.grande lectrice de la biblio de mon village je ne m,y rend plus tellement vous êtes (vous surtout. Prolifiques. )
    Merci si vous pouvez m aider
    Minou

  4. Une belle histoire sentimentale sur fond de campagne normande comme Maupassant savait si bien les peindre – Merci René, le ton est fort juste –

    Amitiés de Lucie