Henri Guerard - Tete de chat noir

Effets sans causes

Voici le problème posé par Catulle Mendès en 1897 dans Effets sans causes :

« Je crois bien qu’il y a des ombres qui ne sont les ombres de rien. Je crois aussi que l’on peut voir dans les glaces des reflets qui ne sont les reflets de rien. Pourquoi l’ombre et le reflet n’existeraient-ils pas par eux-mêmes ? parce que les mots dont on les désigne impliquent qu’ils n’ont pas de personnalité première et sont seulement des images d’êtres ou de choses ? c’est un raisonnement médiocre. Les mots peuvent se tromper. De même qu’il y a des personnes mal nommées, des lâches qui s’appellent Achille, des catins qui s’appellent Marie, il y a peut-être des objets qui ont d’incomplètes ou même d’absurdes représentations verbales. Les vocabulaires ne sont pas infaillibles. »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 26/06/2018.
Consulté ~2795

Lu par René Depasse

Suggestions

1 Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour Monsieur, je me permets de vous souhaiter un bon anniversaire si je ne me trompe pas.Merci pour vos lectures “éclectiques”qui nous ouvrent tant d’horizons.