La petite servante

La Petite Servante

Le destin cruel, en 1876, de Germaine, La Petite Servante qui semble moins souffrir de sa triste condition que nous qui la voyons vivre aussi soumise…
« On lui avait appris à coudre, mais on ne lui avait pas appris à lire. Lire, pour les personnes de la condition de Germaine, ce n’est pas salutaire. Lire porte à penser, et, une fois que l’on pense, on ne raccommode pas si bien les chemises. Les domestiques l’estimaient peu, parce qu’elle était silencieuse, obéissante et dévouée à sa maîtresse. Elle ne sortait jamais, si ce n’était le dimanche, pour aller à l’église. »
« Elle cousait. Elle avait toujours ses grands yeux bêtes et doux. Jamais âme n’avait été aussi seule que la sienne. Elle n’était pas triste pourtant. »
Un beau récit émouvant de Catulle Mendès, même si le parfum en est un peu décadent.

Consulter la version texte de ce livre audio.
Illustration : La petite servante
Livre audio ajouté le 01/07/2013.
Consulté ~29 810 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

1 Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.