Le Secret de la malle noire

Le Secret de la malle noire

• • •More

Dans la cohue du local des douanes à l’arrivée du train de Calais, une mère et sa fille… et leurs bagages, des montagnes de bagages ! Mais voici qu’une grosse malle noire attire l’attention d’un douanier. Pourquoi la jeune fille manifeste-t-elle une telle réticence à son inspection ? Obstiné, le douanier persiste ! Et il a raison car la malle ouverte va révéler…

C’est ainsi que commence, pour le jeune détective qui a assisté à la scène, une enquête qui l’entraînera, entre Paris et l’Angleterre, de faux semblants en hypothèses qui s’effondrent, sur la piste d’un criminel inattendu.

Un roman policier aux multiples rebondissements dont l’écriture faussement distanciée n’empêche pas le lecteur de se prendre au jeu et d’accompagner le détective dans sa recherche aux péripéties surprenantes.

Michel Epuy (de son vrai nom Louis Vaury, 1876-1943) est un écrivain et traducteur suisse. Auteur d’une vingtaine de titres et de quelques trente-cinq autres en traduction, tout à tour romancier, conteur, auteur de romans policiers, écrivain pour la jeunesse et éditeur d’anthologies ou de volumes d’œuvres choisies, comme celles de Kipling, il est qualifié, par J.-H. Rosny aîné dans une préface élogieuse, de romancier de grand talent, peintre de mœurs, essayiste admiré.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Livre audio gratuit ajouté le 11/09/2022.
Consulté ~399

Lu par Cocotte

Suggestions

6 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Chère Cocotte.
    Une seule page, ce me semble, ne remet pas, nécessairement, en question toute la qualité d’un seul livre, ou, il n’y aurait pas souvent de chef-d’œuvre. J’ai trouvé, pour ma part, la fin de cette nouvelle policière, efficace, plus inattendue et courte, que décevante.
    je vous souhaite une très bonne soirée,
    Bien amicalement,
    Matteo-Roland (Thomas)

    1. Cher Thomas
      Nous sommes ben d’accord : une seule page ne remet pas en question toute la qualité d’un livre. Tout est bien qui finit bien. Je vais chercher un autre livre de Michel Epuy, et j’espère que, dans celui-là, tous les chapitres seront bien écrits. Contrairement à mon habitude, je le lirai avant de l’enregistrer, pour que vous soyez tout à fait satisfait. Un merci chaleureux pour votre fidélité et votre courtoisie.
      Bien amicalement
      Cocotte

  2. Chère Cocotte, je vous remercie pour ce roman de Michel Epuy. Comme Thomas l’a écrit, votre lecture le met en valeur. J’ai seulement été perturbée aux alentours du chapitre XXVII, par ce qui me semble un raccourci un peu étrange et maladroit (que j’ai trouvé exactement comme vous l’avez lu dans la version “texte”) Cela n’a pas empêché du tout que je prenne un vif plaisir à l’écoute, à la description des caractères et au suspense ! Chère Cocotte je vous embrasse.

    1. Chère Marjolaine
      J’ai fait la même réflexion que vous au sujet du chapitre 27. Mais c’eut été dommage de renoncer à lire l’histoire, qui est passionnante, à cause d’un chapitre. J’espère que le roman sera apprécié des audio lecteurs. Hier, j’ai retrouvé la liste des titres de romans que vous m’avez demandés. le changement de présentation du nouveau serveur est un peu différent de l’ancien. mais, dès que j’aurai fini mes lectures annoncées en 2020, je commencerai ceux que vous m’avez suggérés, et qui ne sont pas encore dans la bibliothèque de L.A. Ce sera dans quelques mois. J’espère vous satisfaire en vous faisant cette promesse. Je viens de publier un nouveau Paul Bourget. L’avez-vous vu? Je vous embrasse, chère Marjolaine. Cocotte

  3. Chère Cocotte,
    On attend la solution de l’énigme,… en suivant, pas à pas, les étapes successives d’une enquête intelligente, passionnante, dans un ouvrage, si bien lu et mis en valeur par vos soins.
    Merci, Cocotte, pour tous ces livres que nous découvrons, avec vous et, grâce à vous, comme autant de cadeaux.
    Je vous souhaite une excellente journée,
    Bien amicalement,
    Matteo-Roland, (Thomas.)

    1. Cher Thomas.
      Je suis très heureuse que cette nouvelle policière vous ait plu. C’est un beau cadeau que vous me faites et j’en suis très touchée. Merci beaucoup d’avoir pris la peine et le temps de m’envoyer ce message.
      J’ai pris un grand plaisir à enregistrer ce texte et, à vrai dire, je pensais à une autre fin de l’histoire… jusqu’à l’épilogue. J’adore l’image de ce serpent qui sort du livre. Son sourire est adorable. Je vais chercher d’autres nouvelles policières, puisque vous les aimez.
      Très amicalement
      Cocotte.