George Morland, Horses in a stable (1791)

Michel Kohlhaas

Au XVIème siècle, Michel Kohlhaas, un marchand de chevaux, se voit contraint de laisser en gage au château du seigneur de Tronka, deux de ses plus belles bêtes, le temps d’effectuer une vente. Les chevaux laissés vont alors être maltraités. À son retour Kohlhaas veut essayer d’obtenir réparation d’abord par le biais de la justice, puis par celui de la force.
Ce court roman allemand a été publié en 1810.

Archives téléchargeables :

Consulter la version texte du livre audio.

Traduction : Adrienne J. Cherbuliez (1804-18..) et Joël Cherbuliez (1806-1870).

Illustration : George Morland, Horses in a stable (1791) (Domaine public).

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 10/05/2022.
Consulté ~115 fois

Lu par Florent

Suggestions

3 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bonjour FLORENT…
    Je ne me suis pas trompé… cette histoire vous va comme un gant ! Je m ‘ en suis régalé… du fond de mon lit… avant le sommeil… que bienheureusement elle n’ a pas empêché… Et je la réécouterai ! Elle est d ‘ autant plus intéressante qu’ elle est la relation littéraire d ‘ un événement qui eut réellement lieu… Il est vrai que pour ce qui est de la littérature… l’ écriture de KLEIST… la traduction des CHERBULLIEZ ne permet pas de la goûter vraiment… J ‘ ai cherché s’ il ne se trouvait pas quelque étude venant confirmer mes impressions… et j ‘ ai trouvé ! Si ça vous intéresse … tapez… ” 1830 chez les CHERBULLIEZ ” … et vous trouverez un très long texte d’ un universitaire de l ‘ Université Artois-Picardie… qui nous en apprend long sur ce couple… d’ assassins… de violeurs vitrioleurs ! Encore que ” Michel KOHLHAAS “… par chance… ne s ‘ en tire qu’ avec quelques blessures qui ne le defigurent pas totalement … C ‘ est certes regrettable… mais l’ essentiel est sauf… l ‘ histoire et la passion qui l’ anime et nous emporte… Que vous nous transmettez avec toute votre véhémence
    Encore… Bravo… et Merci !… et à d ‘ autres lectures !
    Cordial salut…

  2. FLORENT…

    Je vous embrasse ! 🤗🤗🤗…
    Si vous lisez… c ‘ est que vous avez aimé… et que vous ayez aimé me fait un immense plaisir… tant j’ aime moi-même cette magnifique histoire !
    2h 13… me semblent bien courtes… à moins que vous n ‘ ayez lu au grand galop… avec toute la fougue qu’ on vous connaît ! ☺️…
    À bientôt…
    Cordial salut… avec toute ma gratitude !

    1. Bonjour Sautillant,
      Je connaissais l’histoire de part le film; enfin j’en avais plus que de vagues souvenirs. L’histoire m’a en effet bien plu. Je pense avoir lu la version intégrale du livre. J’espère que la version audio vous plaira.
      Bises à vous également