Gustav Klimt - Serpents d eau IV

Karomama (Poème)

« Mes pensées sont à toi, reine Karomama du très vieux temps,
Enfant dolente aux jambes trop longues, aux mains si faibles
Karomama, fille de Thèbes,
Qui buvais du blé rouge et mangeais du blé blanc
Comme les justes, dans le soir des tamaris.
Petite reine Karomama du temps jadis. »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 24/01/2010.
Consulté ~11 423 fois

Lu par Vincent Planchon

Suggestions

2 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. très joli à entendre, avec du rythme et juste ce qu’il convient de tonalité,
    merci beaucoup
    s’agit-il d’une traduction ??