Simeon - Abbe-Jules-170x200

L’Abbé Jules

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 10h 25min | Genre : Romans


Abbe Jules

Un prêtre rebelle propre à scandaliser les bien-pensants, tel est l’abbé Jules, oncle supposé du jeune Octave de 13 ans, le narrateur. Cet abbé est imprévisible et contradictoire ; son hystérie est en partie due à des facteurs héréditaires et il se sent étouffé par la misérable petite bourgeoisie provinciale : ajoutons à cela les phantasmes érotiques du misérable prêtre et ses pulsions mal refoulées, un anticléricalisme forcené et un goût de la mystification à son apogée dans le dernier chapitre. Une étude passionnante d’une âme assoiffée d’absolu et torturée et de très belles pages littéraires…
« Tu réduiras tes connaissances du fonctionnement de l’humanité au strict nécessaire : 1° L’homme est une bête méchante et stupide ; 2° La justice est une infamie ; 3° L’amour est une cochonnerie ; 4° Dieu est une chimère… Tu aimeras la nature ; tu l’adoreras même. […] »

Illustration de Fernand Siméon (1884-1928), pour l’édition de 1925 de L’Abbé Jules (Ed. A. et G. Mornay).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

L’Abbé Jules.zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 05/09/2010.
Consulté ~14892

Lu par René Depasse

Suggestions

3 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci Beaucoup René pour cette lecture qui me fait connaitre Octave Mirebeau … une merveilleuse écriture qui fait penser à Maupassant Daudet ou Dikens …j’aime bien vous écouter tous les jours …bien amicalement ..Georges

  2. BONJOUR, MONSIEUR DEPASSE merci pour cette lecture… 10h25 avec “l’abbé Jules” cela me laisse comme une impression de malaise, et je me demande comment cette oeuvre a été reçu lors de sa parution, quelques scènes m’ont choquées… enfin, j’ai beaucoup aimée tout de même… peut-être que je n’ai pas tout SAISIE… Il y a tant à comprendre, à analyser… En tous les cas, ce pauvre abbé jules ne laisse indifférent… A ECOUTER ABSOLUMENT. MERCI PASCALE GAUMONDIE et pardon pour l’orthographe.