Les Vingt et un Jours d’un neurasthénique

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 11h | Genre : Romans


Pyrenees

Quelle palette d’imbéciles !

Georges Vasseur fait une cure dans les Pyrénées : il raconte et, surtout, donne la parole à ceux qu’il rencontre.

Avec férocité, mais non sans humour, Mirbeau décrit une société aberrante, ridicule, grotesque, horrible.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Les Vingt et un Jours d’un neurasthénique.zip




> Références musicales :

Erik Satie, Gnossienne 03, interprété par Francis Poulenc (1957, domaine public).

Modeste Moussorgsky, Tableaux d’une Exposition, 06 Tuileries, interprété par Byron Janis (1959, domaine public).

> Consulter la version texte de ce livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 17/07/2011.
Consulté ~22 680 fois

Lu par Pomme

Suggestions

30 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Je reconnais que ce livre est un peu … particulier! Toute la férocité de Mirbeau pour la société éclate ici. Personnellement je trouve cela plutôt drôle. Mais je conçois qu’on puisse être un peu choqué, ou mal à l’aise.
    En tout cas, merci, Jean, pour votre retour.

  2. Merci Pomme pour cette lecture. Je remercie les DDV depuis peu de temps.
    J’ai découvert le site fin 2018 et, alors, j’écoutais sans laisser d’avis ni remerciements. Je me rattrape à présent.
    J’ apprécie beaucoup votre voix et diction. J’ai fait votre connaissance grâce à METZGER, BOURGET, BALZAC, ZOLA, et peut-être d’autres écrivains.
    Mais celui-ci, comme Fabien et Julien je crois, je n’ai pas trop aimé certaines histoires .
    Cependant je vous dis à bientôt car j’ai vu que vous avez beaucoup de nouvelles lectures qui vont m’intéresser.

  3. Un ronchon? Ah! Julien , vous en êtes loin, avec toute la gratitude et l’enthousiasme que vous exprimez. Vous savez, un simple ” merci” est déjà une récompense pour nous. Et puis il me permet de vous suivre dans vos pérégrinations littéraires et ça c’est assez drôle et je dirais même un peu émouvant pour moi.
    Alors à bientôt, Julien.

  4. Pomme, Merci pour votre lecture. Il me semble que cet auteur est colossal et finalement peu connu. Également très courageux d’après ce que j’ai pu lire à son sujet. Engagé, malgré son énorme succès d’alors. On lui pardonne ses barbarismes, ses adverbes ronflants et ses adjectifs pre-posés typiques de l’époque (Bloy et Huysmans sont bien plus lourds en ce sens!). Merci d’avoir pris le temps pour nous tous et toutes.

  5. Une belle brochette d’ignobles individus.
    Un roman assez décousu, je n’ai pas trop apprécié.
    Comme chaque fois, c’est grâce à votre lecture et votre magnifique voix, que je le fini.
    Merci Pomme.

  6. En effet, Nadège, il n’est sans doute pas conseillé d’écouter un tel livre en conduisant.
    Mais, en réalité, il n’est peut-être pas bien grave de se perdre un peu au milieu de tous ces personnages…Cela n’ôte rien à la férocité et à la drôlerie du texte.
    Toute ma gratitude pour votre fidélité.
    Pomme

  7. Merci Pomme pour cette lecture, toujours aussi agréable de vous entendre. J’ai un peu moins aimé ce livre de Mirbeau, c’est dur à suivre (en voiture) tous ces personnages loufoques, ça change …

  8. Bravo. Votre interprétation d’un texte plutôt ingrat lui a rendu vie et couleurs, mille merci pour votre travail.

  9. Alain, vs m’en voyez ravie et reconnaissante! Il est vrai que j’aime beaucoup lire des textes un peu “féroces”. Hélas, je n’en trouve plus.
    Pomme

  10. Merci, Pomme ! Grâce à vous et au commentaire d’Elise, je découvre aujourd’hui ce texte, aussi succulent que sa lectrice ! On se pourlèche les babines de cette férocité “al dente”, que vous savez si bien nous faire goûter par les judicieuses inflexions de votre belle lecture. On en redemande !
    ALAIN D.

  11. Merci adorable Pomme
    Félicitation car vous avez déniché un roman poussiéreux et peu connu.
    C’est toujours d’actualité car l’on rencontre des personnages qui sont toujours présents actuellement
    Votre voix et vos changements d’intonations sont très mélodieux
    Vous nous apportez un rayon de soleil dans la vie de tous les jours encore merci et également pour mon épouse qui est quasiment en cécité
    Continuez et merci Pomme

  12. Texte de présentation ci-dessus :

    «Avec férocité, mais non sans humour, Mirbeau décrit une société aberrante, ridicule, grotesque, horrible.»

    Ça ne s’est pas arrangé depuis, et aujourd’hui la contradiction et le grotesque sont très naturellement dans la bouche de tous les journalistes, de tous les politiques, et de tout citoyen lambda (mais surtout bêta, je veux dire comme vous et moi), contaminé et, pis, contaminant à son pauvre tour.
    Mirbeau n’a pas connu les terribles et insidieux moyens actuels d’éradication de toute pensée normale, logique et honnête.
    Petit joueur, le Mirbeau ! tout petit joueur ! que cependant je télécharge, histoire de me gausser de nous mêmes.

  13. Merci, chère Pomme, de cette belle lecture, pleine d’humour et de vie. Grâce à vous, les pires corvées (repassage!) deviennent un plaisir.

  14. Bonjour Lise, merci pour votre bien élogieux commentaire. Je suis ravie que ce roman original vous ait plu.
    Et je suis bien heureuse que vous ayez aussi découvert l’excellente lectrice et mélomane qu’est Juliette!
    Bien amicalement, Pomme.

  15. Ma chère Pomme,
    Merci pour le récit de ce nouveau livre, c’est toujours un immense plaisir de vous écouter. Vous contez à merveille, je suis impatiente de connaître la fin de ce livre.
    Encore un immense merci pour le plaisir que vous offrez,
    Lise.

  16. Persil, merci pour votre joli commentaire.
    Dans ce Mirbeau vous irez du rire aux larmes, tant il mêle les genres. Ce qui ne rend pas la lecture (à voix haute) très facile… et d’ailleurs j’avais abandonné une première fois il y a quelque temps, puis j’ai recommencé et suis heureuse d’avoir pu proposer ce livre original.
    Je vous souhaite, chère madame Persil (!!!) de belles heures grâce au site.
    Pomme

  17. Je suis une fidèle auditrice de votre site, et je n’ai jamais fait de commentaire sur vos lectures. Madame Pomme, votre voix est douce et votre allégresse nous donne du baume au cœur. Même les lectures les plus sombres les plus tristes, ne le sont pas vraiment en vous écoutant On sent une personne qui aime la vie.
    Un tout grand merci !!!