Octave Mirbeau - Vieux menages

Vieux Ménages

Vieux Ménages est la première pièce d’Octave Mirbeau qui ait eu les honneurs de la représentation. Elle a été créée en 1894 par les comédiens du Théâtre de l’Application. Elle fut reprise au théâtre du Grand Guignol le 29 octobre 1900.

Le comique, si tant est que l’on puisse employer ce mot, est des plus grinçants et s’y teinte d’une douloureuse amertume.

L’écrivain porte sur les planches un thème qui s’enracine dans une expérience personnelle désastreuse : « l’enfer conjugal, ce huis-clos où sont condamnés tant de couples unis par la haine, qui ne peuvent plus se duper l’un l’autre et qui vivent en permanence sous le regard inquisiteur de l’autre. » (Pierre Michel)

Consulter la version texte de ce livre audio.
Remarques :

Donneurs de voix ayant participé au projet, par ordre de leur entrée en scène :

La Femme : Cocotte,

La Femme de chambre : Milady,

Le Mari : Lemoko,

Narration et didascalies : Bernard.

Références musicales :

Max Bruch, Concerto N°1 pour violon et orchestre Op 026-02, interprété par Yehudi Menuhin et l’ensemble Philharmonia Orchestra, dirigé par Walter Susskind (1960, domaine public).

Livre audio ajouté le 13/09/2013.
Consulté ~12 303 fois

Autres projets collectifs

Suggestions

18 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci pour l’interprétation en Afrique nous avons du plaisir à écouter cet audio le théâtre de MIRBEAU me fait rêver

  2. Un grand merci à vous, chère Anne, pour ce si aimable retour.
    Nous sommes heureux que cette pièce vous ait plu. Mirbeau, très apprécié pour ses romans, est moins connu pour ses pièces de théâtre. Nous avons essayé de les sortir de l’oubli. Nous sommes très touchés de votre satisfaction.
    Cordialement
    Cocotte

  3. Merci pour cette belle œuvre collective, très bien jouée. Je ne connaissais pas ce texte… Bravo à vous, vous êtes formidables!

  4. Oui, Sigrid, nous avons enregistré d’autres œuvres de Mirbeau, et, ce soir, à 18 heures, va être publié l’Interview, la pièce qui m’a fait découvrir cet auteur. Votre désir a été exaJ’espère que vous prendrez plaisir à l’écouter.
    Amicalement
    Cocotte

  5. Merci beaucoup pour cette magnifique lecture. J’avais déjà écouté avec grand plaisir Le Journal d’une Femme de Chambre. Mirbeau, un auteur que je ne connaissais pas, mérite évidemment d’être mieux connu.
    Je vais essayer de trouver d’autres pièces que vous avez enregistrées.
    Sigrid

  6. Que votre commentaire est encourageant, Minou!
    Évidemment, cette pièce change des Feydeau si jubilatoires, mais il y a longtemps que j’avais envie de la monter, en espérant qu’elle plairait à quelques audio lecteurs, même si, en cette sombre période, on a plutôt envie de se changer les idées et de rire de bon cœur.
    C’est la variété des lectures qui fait la richesse de L.A. Chacun peut y trouver ce qu’il aime.
    Merci, chère Minou, notre petite équipe est très sensible à votre sympathie.
    Amitiés
    Cocotte

  7. Très réaliste.d accord !!!! Pour cette pièce de Mirbeau.
    Quels talents réunis . Bravo Cocotte .je me suis surprise à
    Plaindre et la petite bonne et le fringuant. Mari.
    Amitiés et continuez car en vous écoutant ,je me passe de Télé et suis bien à l aise dans mon (Dodo)
    Minou

  8. Merci beaucoup, Colin, pour votre aimable commentaire.
    Nous sommes heureux que ces deux pièces, très différentes, vous aient plu.
    Je vous souhaite d’autres bons et agréables dimanches.
    Amicalement
    Cocotte

  9. • • •More