La Cité du gouffre

« Mes yeux s’accoutumaient progressivement à ces demi-ténèbres.
Je discernai, peu à peu, d’étranges édifices cylindriques, hérissés de pointes, d’ergots, grands comme des faux, et entre lesquels des entonnoirs horizontaux étaient percés.
[…]
Je me crus victime d’une illusion. Ce que je voyais, c’étaient des algues, sans doute, des coraux. Je regardai mieux.
Je m’efforçai d’être calme, objectif.
Non ! Ce n’étaient pas des coraux, ce n’étaient pas des
algues ! C’étaient bien des édifices artificiels, construits par des
êtres doués de raison. »

Publiée en 1926, cette nouvelle de José Moselli, avec ses visions d’étranges cités sous-marines, n’aurait été reniée ni par Lovecraft et ses visions fantastiques, ni par le James Cameron d’Abyss.

Une occasion de découvrir un auteur de science-fiction français trop peu connu.

Consulter la version texte du livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Références musicales :

Début et fin :
Moondark Project, L’Écho des Ombres, extrait de l’album Obscures réflexions chapitre 2, (licence Cc-By-Nc-Sa-2.0).

La découverte de la Cité :
WMRI, Gliss-Glass, extrait de l’album Quiescent Whispers (licence Cc-By-Sa-3.0).

Livre ajouté le 22/02/2012.
Consulté ~15 569 fois

Lu par Vincent de l'Épine

Suggestions

14 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci beaucoup Mael.
    Ma traduction du “Témoignage de Randolph Carter” de Lovecraf est bien tôt finie, je serai donc en mesure de publier ce livre audio dans quelques semaines.
    Merci de vos encouragements !

  2. En effet “la fin d’Ylla” est vraiment génial. C’est cet ouvrage qui m’a mené ici.
    En tant qu’amateur des récits lovecraftiens je resterais alerte sur d’autres publications du genre sur ce site.
    J’en profite pour vous féliciter ici pour votre autres lectures, je n’en ai jamais été déçu.

  3. Bonjour Mael et merci pour votre commentaire !
    En effet Moselli, très connu à son époque, est maintenant un peu oublié… nous nous efforçons de le faire redécouvrir !A écouter également, “La fin d’Ylla”, enregistré récemment par René Depasse.
    Merci d’avoir pris un peu de temps pour laisser ce petit mot !

  4. Bonjour Pierre,
    Merci à vous ! Je suis heureux que cette oeuvre vous ait plu… si vous êtes amateur de Lovecraft, vous n’avez pu manquer d’observer les points communs avec certaines visions fantastiques de cet auteur, même si le style et la narration sont, eux, rigoureusement différents.
    Peut-être apprécierez-vous également “Le messager de la planète”, du même José Moselli, également publié sur Litterature Audio : il s’agit d’une nouvelle au charme désuet mais qui offre une approche intéressante de la fameuse “rencontre du troisième type”.
    Amicalement
    Vincent

  5. Excellente lecture, très agréable! Je cherchais en plus de quoi me satisfaire sorti des oeuvres de Lovecraft ; une très bonne surprise donc!

  6. Amateur de fantastique et l’un parmi les auteurs d’un jeu de rôles à thématique fantastique, j’ai “essayé” cette nouvelle et n’ai été déçu en rien. Ni par son contenu ni par sa lecture.

    Merci.