La missive perdue

La Missive perdue

La Missive perdue de Gogol est le dernier des quatre contes du premier tome des Soirées du hameau près de Dikanka (1832), appelées aussi Veillées d’Ukraine, signées par le moujik « éleveur d’abeilles » Roudly Panko.
« Eh bien ! que vais-je donc vous raconter ? ça ne vient pas tout de suite à l’esprit. Ah !oui ! je vais vous dire comment les sorcières
jouèrent avec mon grand-père au dourak. Seulement je vous prierai, messieurs, de ne pas me troubler par des questions, autrement
il en sortirait un salmigondis impossible à servir. »
Précision : Le jeu de dourak est un jeu de cartes où le perdant reste « dourak », c’est-à-dire « crétin, imbécile ».

Traduction : Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936).

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 08/05/2013.
Consulté ~29583

Lu par René Depasse

Suggestions

5 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Merci.
    Puisqu’on en est aux suggestions de lecture à Super René, alias le Magnifique, alias le Meilleur, en voici une autre : « Les Chroniques de l’œil de bœuf », de Georges Touchard-Lafosse.
    Ici entre autres : http://tinyurl.com/d4m8385

  2. super rené, est il possible de lire : http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Paradis_perdu

    le blabla des “Remarques” au début peut être sauté si l’anglais à la mode ancienne est pénible d’autant que ça ne sert à rien et que donc le paradis perdu de milton commence ainsi : http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Paradis_perdu/Livre_I.

    je poste ici magnifique rené en supposant que ce sera reçu par le destinataire ne trouvant pas de lien plus direct vers le sieur rené le meilleur depasse.