Cantique à la Reine (Poème, Extrait)

Germain Nouveau est un poète provençal.
Il traverse plusieurs crises mystiques et entreprend une vie de mendiant et de pèlerin.
Après des années d’errance, dont deux pèlerinages à Rome et un à Saint Jacques de Compostelle, il revient dans son village, où il restera jusqu’à la fin de sa vie.
Il eut une grande influence sur les Surréalistes. Aragon le considérait « non un poète mineur,
mais un grand poète ».

Le Cantique à la Reine se trouve dans le recueil Doctrine de l’amour.

« Douce Vierge Marie, humble Mère de Dieu
Que tout le ciel contemple.
[…] »

Consulter la version texte du livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Références musicales :

Franz Schubert, Ave Maria Ellens Gesang III, Poème de Sir Walter Scott Op.52, interprété par Marian Anderson , accompagnée par Kosti Vehanen (1946, domaine public).

Livre ajouté le 13/04/2011.
Consulté ~11 614 fois

Lu par Cocotte

Suggestions

4 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Chère Fabienne
    Merci beaucoup pour votre si aimable commentaire. Moi aussi, j’ai beaucoup aimé ce poème de germain Nouveau, malheureusement si peu connu.
    Je suis ravie que ce “Cantique” vous ait plu. C’est un vrai plaisir pour moi de partager ce que j’aime.
    Amicalement
    Cocotte

  2. La musique nous plonge parfaitement dans l’ambiance de ce magnifique poème d’un poète que je ne connaissais pas et que j’ai eu le plaisir de découvrir grâce à vous

  3. Je suis très touchée, chère Mimirabellinette, par votre beau commentaire. Je suis très contente que ce beau poème vous ait plu. Merci de votre généreux encouragement.
    Cocotte

  4. Très joli poème et si bien lu avec beaucoup d’émotion. Je salue le courage de Cocotte d’avoir choisi un texte qui touche à la spiritualité tant décriée de nos jours et pourtant si nécessaire à l’équilibre de nos vies. L’homme est ainsi fait… Il oublie un peu trop qu’il n’est pas que matière…
    La recherche du bonheur à tout prix dans le monde sensible le conduit à l’échec. Tout ce qui touche au spirituel, tout ce qui élève est étouffé… Et ce n’est pas dans la drogue, les voyages aux antipodes, une sexualité débridée qu’il trouvera son équilibre… mais dans la pureté d’un amour tel que Marie nous le dispense chaque jour. Merci à Marie de nous rester fidèle et bravo à Cocotte pour cette interprétation réussie d’un texte sans doute très difficile à dire. Mimirabellinette