Kees van Dongen - La Penseuse

La Belle Sabotière

La « belle sabotière », veuve, vit confortablement en ménage avec un homme. Depuis des années elle a rejeté son fils, qu’elle déshérite peu à peu. Mais… sa belle-fille a une idée…


Consulter la version texte de ce livre audio.
Références musicales :

Modeste Moussorgsky, Boris Godounov, Introduction, interprété par l’Orchestre National de la Radiodiffusion Française et les Chœurs Russes, dirigés par Issaye Dobroven (1952, domaine public).

Livre audio gratuit ajouté le 11/04/2011.
Consulté ~15646

Autres projets collectifs

Suggestions

15 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Chère Clarissandre, quel enthousiasme dans votre commentaire! Je souhaite vivement que Juliette en prenne connaissance. Mes meilleurs voeux à vous aussi. Vous êtes devenue une bien chère audiolectrice pour de nombreux DDV.

  2. Quelle merveille cette lecture ! Du grand art ! Juliette, j’adore vos performances et pourtant je crois que je ne vous ai jamais remercié ni félicité… Honte à moi ! Merci à vous trois ! Un salut amical et reconnaissant chère Pomme et une pensée toute particulière pour Juliette et monsieur Depasse qui ne lisent plus. J’espère que vous allez aussi bien que possible, vous adresse mes meilleurs et plus chaleureux vœux de sérénité et santé. Prenez bien soin de vous.

  3. Ah je savais bien que je finirais par trouver une autre nouvelle vous réunissant avec Juliette ! Et de plus avec le talentueux René Depasse. Inutile de vous dire, chère Pomme, que j’ai trouvé cette nouvelle bien trop courte… Merci beaucoup.

  4. Merci Juliette Pomme et René Depasse
    Je suis ravi d’entendre ce petit récit cruel mais tellement authentique lu par ces trois belles voix
    Quel beau cadeau vous nous faites
    On a la quintessence de nos meilleurs donneurs de voix de littérature audio
    Mon épouse quasiment en cécité était ravie
    Je suis heureux que vous ayez eu la volonté et la sympathie de vous mettre ensemble pour ce texte
    J’aimerais tant que parfois quand le texte le permet vous puissiez renouveler cet exploit
    Très respectueusement je nomme monsieur Depasse qui est âgé et toujours admirable ce qui n’empêche que Juliette et Pomme sont remarquables
    a vous trois je dis sans emphase Vive la littérature Art majeur entre tous
    Hervé

  5. J’avais écrit un message personalisé à chacun d’entre-vous…malheureusement, j’ai dû me “mélanger” les pinceaux lors des manips…Désolé et Bravo tout de même!!
    Didier Pilette – México City.

  6. Nous vous remercions tous pour vos commentaires chaleureux, ravis que cette nouvelle, cruelle! vous ait plu, comme il nous a plu de la lire.
    Pomme

  7. Merci à Juliette, Pomme et René Depasse, pour ce moment délicieux d’Octave Mirbeau. Une riche idée que de lire une nouvelle à plusieurs voix ! Cela donne du corps au texte et vos voix sont si agréables à écouter.
    Je vous remercie tous les trois pour votre travail et vous souhaite bonne continuation et je l’espère, d’autres adaptations à plusieurs voix.
    Mille mercis et à bientôt,
    Amicalement,
    Sylvie.