Paul Cézanne - Jeune homme à la tête de mort (1896-1898), Détail

Sébastien Roch

• • •More

Dans ce roman, en partie autobiographique, Octave Mirbeau ose aborder un sujet longtemps tabou, le viol d’un jeune garçon, naïf et rêveur, par un père Jésuite pervers et manipulateur.

Les conséquence de ce « meurtre d’une âme d’enfant » seront dévastatrices et dramatiques pour le jeune Sébastien.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Références musicales :

Johann Sebastian Bach, Suite 05 pour violoncelle en do mineur BWV1011, Sarabande, interprété par Paul Tortelier (1960, domaine public).
Frédéric Chopin, Mazurka en la mineur, Le Petit Juif Op.017-04, interprété par Vladimir Horowitz (1959, domaine public).
Frédéric Chopin, Nocturne en do mineur Op.048-01, interprété par Guiomar Novaes (1951, domaine public).
Francois Pernel, extrait de l’album L’Écornifleur (licence CC-By-Nc-Sa-2.0)

Livre audio gratuit ajouté le 16/04/2011.
Consulté ~19195

Lu par Juliette

• • •More

Suggestions

17 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Chère Juliette. Merci pour cette lecture mise en scène très réussie. Son écoute est un pur délice.
    On est étonné de constater au fil de la lecture la modernité de ce très beau roman.
    Merci
    Serge Lusignan

  2. Chère Juliette

    Merci mille fois de m’avoir fait découvrir ce roman si beau et si terriblement actuel. Votre lecture m’a profondément touchée.

    J’anticipe déjà de longues heures de plaisir car j’ai ajouté Les Mystères de Marseille à ma liste de prochaines lectures!

    J’espère que vous allez bien et je vous souhaite un très bel été.
    Amicalement
    Fraise

  3. Chère Juliette, je viens de commencer Sébastien Roch, comme j’apprécie votre voix et le ton que vous donnez à votre lecture !! Je suis bibliothècaire et j’ai l’habitude d’emprunter des CD audio souvent dits par des comédiens et vous n’avez rien à leur envier. Votre ton est juste, absolumment pas surfait comme certain lecteur qui est lassant par son ton “snobinard”, méprisant et qui n’est pas adapté à tous les textes…Vous lisez juste. J’aime beaucoup Pomme et ses lectures de Zola mais j’avoue que j’aimerais vous écouter lire La Terre ou Balzac ( Les Paysans par ex qui n’est pas à votre catalogue) , vous n’avez pas un ton neutre mais vous n’en faites pas trop.Merci beaucoup, je vous écoute pendant que je tricote ou crochète et ça double le plaisir.

  4. Juliette, votre lecture est un délice. Les mises en scènes sonores contribuent à la vie du roman. Vous exprimez avec beaucoup de justesse et de pudeur le texte si cruellement humain du ‘divin’ Octave Mirbeau, comme on dit le ‘divin’ Epicure. Merci!

  5. merci pour cette longue lecture, votre diction et votre ton agréables.
    rien n’est à changer pour les prochaines œuvres lues!
    Plus je découvre Mirbeau plus je le trouve nécessaire et intemporel
    amicalement
    aline

  6. Comme toujours, c’est un vrai délice de vous écouter!
    Je vous assure ma grande et fidèle admirtion ainsi que mes hommages.
    Didier Pilette – México City.

  7. Marie,
    Vos compliments me touchent infiniment et je suis très heureuse de pouvoir partager cette lecture avec une audio lectrice si sensible et touchante .
    Je vous remercie vivement .
    Très amicalement .
    Juliette .

  8. Merci, positivement merci, sincèrement merci pour m’avoir fait découvrir cette œuvre extraordinaire et si peu connue ( ce qui ne m’étonne pas) et pour l’avoir lue avec tant d’émotion, de justesse.
    je viens de finir le roman et je ressens un grand vide car votre voix a donné tant de réalité à cette œuvre que je suis partie pour un long voyage chez les Jésuites.Quelle connaissance littéraire ou quelle âme d’artiste possédez vous chère Juliette pour nous faire comprendre toute la philosophie et les idées de ce roman.

    Marie

  9. Quel plaisir de partager cette lecture avec des audio-lecteurs et lectrices si enthousiastes .
    Je vous remercie grandement pour ces messages élogieux qui me donnent envie de m’appliquer encore davantage lors de ma prochaine lecture .
    Amicalement.
    Juliette

  10. Merci pour cette très belle lecture chère Juliette. Tu restitues magnifiquement l’émotion de ce très beau texte et donne parfaitement vie aux personnages.
    La façon dont O. Mirbeau met en scène la mécanique de certains prêtres pour broyer les enfants qui leur sont confiés est simplement effrayante. On comprend que ce texte ait été si longtemps occulté.
    Ta discrète sonorisation et les parenthèses musicales épicent notre imaginaire. Le violoncelle rôde comme un voleur…

    En bref, une très belle réussite et un grand merci pour le soin et la qualité de ta réalisation. Amicalement, Milunisu.

  11. Je viens de commencer la lecture de Sébastien Roch .Après avoir découvert grace à vous et votre belle interprètation deux contes “La belle Sabotière ” et “La mort du père Dugué” je vEux aller plus loin dans ma connaissance , fort réduite d’Octave Mirbeau . Vous m’en donnez l’occasion en m’offrant votre voix pour compenser la baisse de ma vision
    Merci beaucoup
    Josette

  12. Grands remerciement de Roumanie J’ai lu ce roman quand j’étais lycéen et je l’ai retrouvé aujourd’hui dans une lecture extraordinaire.

  13. Bonjour Juliette!
    Vous avez donné votre voix pendant 13h.30m.,c’est beaucoup! C’est admirable ce que vous et les autres de votre équipe faites. Pour moi, ‘Litterattureaudio.com’ est un trésor. Je vous écoute un peu chaque jour et je me sens plus miex. Quand on a l’opportunité d’écouter les grandes classiques de la littérature universelle et les grandes philosophes, spécialement les stoiques, on ne peut pas éviter de se sentir heureux.
    Vous avez choisi aussi une musique très, très belle… J’aime J. S. Bach et l’intelligence de sa musique.J’adore F. Chopin, spécialement ses nocturnes. J’ai aussi joué quelques de ses nocturnes. On les jouant on se trouve dans en autre dimension,oú tout est plus positive et plus mieux…
    Je vous remercie encore de votre travail fantastique.
    Cordialement,
    Anna-María

  14. Chères Christine et Carole,

    Je tiens aussi à vous remercier pour la gentillesse et la promptitude avec laquelle vous m’avez apporté votre aide lorsque j’ai fait appel à vous .

    Amicalement.
    Juliette

  15. Ma chère Juliette, je tiens à te féliciter très chaudement!!! d’abord pour le choix de ce roman, que j’ai découvert avec ta voix, un roman vraiment très beau, hardi et tellement attachant;
    mais aussi pour ta magnifique lecture, que tu sais si bien enjoliver d ‘extraits musicaux et bruitages. Grâce à toi, Sébastien Roch va retrouver une seconde vie bien méritée.
    Merci ma chère Juliette, et BRAVO!
    Pomme.