Joaquin-Sorolla-y-Bastida-Mon-épouse-et-mes-filles-au-jardin-1910-e1648937262821

Confidences de femmes

Annie de Pène est le pseudonyme de Désirée Joséphine Poutrel (1871-1918). Divorcée, elle gagna son indépendance à Paris par sa plume en tant que chroniqueuse pour les plus grands journaux de Paris et romancière. Elle fut une grande amie de Colette. Ces Confidences de femmes, parues en recueil en 1916, sont des souvenirs personnels, des confessions reçues, dans lesquels elle esquisse, avec un brin de dérision et beaucoup de tendresse, le portrait de femmes amoureuses, jalouses ou trahies, combattantes ou désabusées. Elle y évoque aussi le charme des jardins à la campagne, la mélancolie d’une maison oubliée. Ces trente-trois chroniques vivantes et animées sont lues à trois voix et accompagnées de morceaux de Debussy.

Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Références musicales :

Claude Debussy, Rêverie, interprété par Constantin Stephan (licence Cc-By-Nc-3.0).

Claude Debussy, La plus que lente, interprété par Gerlüz avec son aimable autorisation.

Livre audio ajouté le 08/04/2021.
Consulté ~5 060 fois

Autres projets collectifs

Suggestions

68 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. D’une voix à l’autre, d’un auteur à l’autre … je suis ravie que votre promenade sur L.A. vous a conduit jusqu’à ces Confidences, Isabelle. Beaucoup de finesse et de subtilité dans ces textes, derrière la légèreté du ton et l’humour qui y transparaît souvent, je suis d’accord avec vous. Je lirai d’autres textes d’Annie de Pène dans les prochains mois, qui montrent une femme pleinement investie dans son époque, et déterminée, qui mérite de sortir de l’oubli.

  2. Chère Gaëlle,

    Grâce à Edouard Rod de qui Pomme a lu plusieurs nouvelles avec tant de bonheur, j’ai écouté “La chute de Miss Topsy” que vous aviez interprétée merveilleusement aussi.

    Je viens de savourer les “Confidences de femmes”. Vous me faites découvrir de la plus belle manière qui soit, grâce à des interprétations remarquables, une femme écrivain qui mérite d’être connue: comme ses analyses sont fines et justes!

    BRAVO et MERCI!

  3. Bien l’bonjour frétillant Sautillant,

    Et bien non je ne connais pas ce livre d’art d’André Breton, merci pour l’info ! Je verrai s’il est disponible dans ma librairie lors de ma prochaine visite, et s’il titille assez ma curiosité, qui sait ?, j’y ferai peut-être une place dans ma biblio
    thèque 😉


    C’est aujourd’hui encore dans le gris des temps
    Un jour de mai à nuages,
    Nul vent ne souffle sur nos secrètes images,
    Sur nos trésors d’ambulants.
    (Louise de VILMORIN – Recueil “Fiançailles pour rire” 1939)

  4. • • •More