Le Genovesino, Putto endormi sur un crâne

Les Trois Soeurs

La très belle et déchirante histoire de Les Trois Sœurs Caroline, Emma et Marie de Philarète Chasles (auteur de Contes bruns en collaboration avec Balzac) n’a rien à voir avec le destin d’Olga, Macha et Irina, Les Trois Sœurs (1900) de Tchekhov.

La conclusion de cette histoire vécue par l’auteur est révélatrice du climat de l’œuvre :

« Trois pierres funéraires dans le Rutlandshire. Souffrances du martyr, malheurs du génie, revers du héros, ont leur consolation et leur récompense ; mais ici tant d’obscurité et tant de douleur ! se voir mourir, se sentir s’éteindre ! Non, dans la longue liste des douleurs humaines, il n’en est pas de plus dénuée de compensation et d’allégement que le sort de ces trois sœurs, cette existence qui ne fut qu’un sacrifice à la mort, une consécration de trois victimes. »

Des réflexions d’ordre littéraire sur les tendances de l’époque ou sur l’interprétation de Roméo et Juliette de Shakespeare, moins funèbres, enrichissent Les Trois Sœurs.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Illustration :

Le Genovesino, Putto endormi sur un crâne.

Livre audio gratuit ajouté le 02/06/2016.
Consulté ~4748

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *