Lever de soleil

L’Abondance du cœur

Jean-Charles Pichon, né 1920 et mort en 2006 à Limoges est écrivain, dramaturge, poète, scénariste, philosophe, et mathématicien.
Écrivain prolifique, son œuvre marquée par l’ésotérisme connut le succès au cours des années 1960 et 1970. Il porta un regard critique sur l’histoire (son Saint Néron parut en 1962) et s’intéressa à la théorie du temps cyclique, en essayant grâce à cette théorie de déterminer à 2150 années de distance les principaux événements à venir, soit la théorie / mythe de l’éternel retour.
Jean-Charles Pichon a écrit dans la deuxième partie de sa vie sur les mythes, les légendes, les religions ainsi que l’ésotérisme alors qu’il avait consacré la première partie de sa vie d’écrivain à des livres autobiographiques ainsi qu’à des romans, ces derniers étant fortement inspirés par sa propre vie.
Il publia L’Abondance du cœur à trente-cinq ans. Il avait déjà à cette époque treize romans à son actif, des essais, ainsi que des nouvelles. C’est l’histoire d’un amour entre un aviateur et une femme. L’homme, blessé moralement par la deuxième guerre mondiale ainsi que par une précédente histoire d’amour craint de s’engager dans ce nouvel amour. Profondeur, sensibilité, finesse, intelligence, analyse psychologique subtile, toutes ces qualités sont présentes dans ce roman, un roman passionnant, magnifiquement écrit, choisi par Hervé Bazin pour cette publication en 1955 aux éditions Amiot-Dumont.

Avec l’aimable autorisation des ayants-droits de M. Pichon.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 09/11/2020.
Consulté ~3 265 fois

Lu par Alice Lym

Suggestions

7 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci faurie
    Je suis enchantée que ce beau roman vous ait plu !!!merci pour vos remarques sur les numéros de chapitre
    il me faudra améliorer dans ma lecture ce point
    À très bientôt j’espère

  2. Bonjour

    j’ai beaucoup aimé ce roman qui est particulièrement bien lu par la donneuse de voix .

    Mais pourquoi ne pas avoir indiqué le numéro de chaque chapitre?

    Féliçitatons quand même

  3. Bonjour Daniell,
    … désolée que mon interprétation des dialogues ne vous ait pas plu … mais il m’avait semblé que lorsque les personnages qui s’exprimaient n’étaient pas mentionnés , la compréhension pouvait ainsi être plus claire… à voir pour l’avenir…
    merci cependant pour votre écoute…
    Carole

  4. Chère Lïat
    … je suis désolée mais ce livre est épuisé… Il a été publié en 1955… je l’ai découvert par l’intermédiaire de sa fille Charlotte Rita Pichon qui écrit elle-même… je vais me faire un plaisir de rapporter votre demande pour une éventuelle nouvelle édition (pourquoi pas ?) de ce roman . Je l’ai moi-même lue sur un livre dont les pages étaient jaunies par le temps…
    merci pour votre écoute
    Carole

  5. Chère madame Détain,

    Merci de nous avoir proposé cette lecture particulière.
    Est-il possible de nous fournir un lien pour le texte…?
    Merci beaucoup !

  6. Merci aux ayants-droits et merci à la donneuse de voix de nous offrir cette belle lecture de ce beau roman.