Louise Labé, portrait gravé par Pierre Woeiriot (1555), BNF

Tant que mes yeux pourront larmes épandre


Piste ajoutée le 15/09/2022.
Consultée ~3

Listé sur ces playlists

Lu par Diane Boudreau

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *