Philippe Auguste Hennequin - Philosophes et eleves

Cratyle, ou De la propriété des noms

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 3h 15min | Genre : Philosophie


Philippe Auguste Hennequin - Philosophes et élèves

Le langage nous éloigne-t-il ou nous rapproche-t-il de la réalité ? D’où viennent les noms, du monde intelligible ou du monde sensible ? Le Cratyle, ou De la propriété des noms est un dialogue qui met en scène trois personnages, Socrate, Cratyle et Hermogène. Pour Hermogène la justesse des noms n’est qu’une affaire de convention, et la thèse de Cratyle défend que les noms sont justes par nature.
Socrate combat ces deux thèses opposées sur la vérité du langage et demande d’aller aux choses directement, sans les noms pour les connaître : les noms n’ont ni un sens naturel ni un sens conventionnel et ce n’est donc pas sur le mot, mais sur le sens que doit porter la recherche. L’usage parfois se substitue à la ressemblance pour désigner une chose. Alors que le son de la lettre rhô exprime la dureté et sigma et lambda la douceur, les Athéniens disent sklêrotês et les gens d’Érétrie sklêrotêr pour dire « dureté », par exemple.
Pour appuyer la valeur expressive des mots, les longs développements étymologiques du Cratyle (parfois assez rebutants pour l’auditeur qui ne connait pas le grec) montrent que le philosophe ne se débrouille pas mal en philologie, bien que parfois il succombe à la fantaisie :

« Et les mots ἡδονή, plaisir, λύπη, douleur, ἐπιθυμία, désir, et autres semblables ?
Socrate. – Ils ne me paraissent pas très difficiles, Hermogène. Le plaisir, ἡδονή, est une tendance vers le bien-être, ὄνησις ; c’est ἡονή qui avec l’addition d’un δ donne ἡδονή. La douleur, λύπη, semble appelée ainsi, à cause de la dissolution, διαλύσις qu’elle produit dans le corps, La tristesse, ἀνία, est ce qui empêche d’aller, ἀ-ἰέναι. La peine, ἀλγηδών, me paraît un mot étranger dérivé de ἀλγεινόν, pénible. La souffrance est appelée ὀδύνη, de l’invasion, ἔνδυσις. » etc…

Mais Platon place la philosophie, et surtout la dialectique, discipline maîtresse, au-dessus du domaine du langage…

Traduction : Victor Cousin (1792-1867).

> Écouter un extrait : Première Partie.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Cratyle.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Première Partie.mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)
Deuxième Partie.mp3
Troisième Partie.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 24/02/2014.
Consulté ~13 678 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

3 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bonjour René ,

    Merci infiniment et souhaiterais encore d autres lectures et suis heureux de vous écouter aussi sur les sujets d Encyclopédie qui sont aussi si importants .

    Cordialement .
    Ahmed

  2. Heureux ,cher Ahmed , de vous donner du bonheur platonique mais ne me demandez ni le TIMEE ni le THEETETE,cimes philosophiques inaccessibles à mes aspirations littéraires!!Dégustez votre CRATYLE ,sans modération, en attendant que d’autres donneurs de voix comblent vos voeux .Ca ne saurait tarder…

  3. Bonjour René ,

    Une semaine pour moi qui commence avec un nouveau dialogue et nous vous souhaitons une bonne santé et une agréable semaine .

    Cordialement.
    Ahmed