Socrate

Hippias majeur

Il s’agit ici de définir ce qu’est « le Beau ».

Les personnages de ce dialogue sont : Socrate, Hippias d’Élis, Hippias, célèbre sophiste, originaire de la cité d’Élis. Il est présenté ici par Platon sous les traits pour le moins caricaturaux d’un homme vaniteux, borné et à l’intelligence limitée. Ces traits de caractère sont confirmés par Xénophon. Un interlocuteur anonyme, omniprésent dans le texte, s’exprime par la bouche de Socrate.
Ce texte est typique des premiers discours de Platon : il met en scène Socrate, et se termine par une aporie. Socrate échoue en effet à définir l’Idée du Beau, et il conclut par la phrase si célèbre : « les belles choses sont difficiles ». On peut ici, si l’on avance plus loin dans l’interprétation, supposer qu’un tel échec nous fait comprendre quelque chose de la nature du Beau : il semble impossible d’en donner une définition universelle et intelligible.
C’est sur le plan littéraire que l’Hippias majeur est le plus remarquable. Le dialogue peut se lire autant comme une œuvre philosophique que comme une comédie satirique à deux personnages. L’astuce de Socrate consistant à se réfugier sous l’autorité d’un supposé troisième protagoniste pour adresser des critiques cinglantes à Hippias, notamment, dote le dialogue d’un grand humour et le rend très vivant. (Source : Wikipédia)

Consulter la version texte du livre audio.

Traduction : Victor Cousin (1792-1867).

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 27/01/2020.
Consulté ~5 193 fois

Lu par Domi

Suggestions

8 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci de tout cœur, chère Domi!

    Permettez-moi d’interpréter Hippias:

    “Nous avouerons que ce qui convient à une personne la fait belle.”

  2. “Les belles choses sont difficiles” telle est la conclusion de Platon dans son discours sur le beau…ainsi je peut dire sur votre lecture magnifique…et menrci de tout mon coeurs

  3. Bonsoir chère Domi,

    Merci infiniment et je suis heureux de votre lecture et ce dernier dialogue de Platon et aussi les autres lectures d’Aristote et cela me permet d’avoir chez moi grâce à vous et les autres DDV une Bibliothèque Audio de la Philosophie.

    Bravo à ce site !

    Amitiés
    Ahmed