Edgar Allan Poe

La Filouterie considérée comme science exacte

« Ce qui constitue l’essence, la nature, le principe de la filouterie est, de fait, un caractère tout particulier à l’espèce de créatures qui portent jaquettes et pantalons. Une corneille dérobe, un renard escroque, une belette friponne ; un homme filoute. Filouter est sa destinée. “L’homme a été fait pour pleurer”, dit le poète. Mais non ; il a été fait pour filouter. C’est là son but, son objet, sa fin. C’est pour cela, que lorsqu’un homme a été filouté, on dit qu’il est refait. »

Consulter la version texte du livre audio.

Traduction : Félix Rabbe (1840-1900).

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 01/12/2009.
Consulté ~13 994 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

1 Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.