François Dubois, Le Massacre de la Saint-Barthélemy (entre 1572-1584)

Chronique du règne de Charles IX

• • •More

« Je n’aime dans l’histoire que les anecdotes, et parmi les anecdotes je préfère celles où j’imagine trouver une peinture vraie des mœurs et des caractères à une époque donnée. »
Prosper Mérimée ( Préface).

Obéissant à ce penchant personnel, Mérimée utilise son talent de conteur pour nous transporter dans la France du XVIe siècle, dans ce pays déchiré par les antagonismes religieux. Dans cette Chronique, nous allons suivre les aventures de deux frères, Bernard et George Mergy, dans le contexte abominable du massacre de la saint Barthélémy. Charles IX, Coligny, La Noue, la comtesse de Turgis, la cour, et le peuple français évoluent ainsi autour de ce drame familial.
Une façon saisissante de vivre un moment tragique de notre histoire.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Références musicales :

Giovanni Palestrina, Adoramus te Christe, interprété par le choeur Slowiki choir (domaine public).

Bruitage de tir d’arquebuse extrait de Universal soundbank.

Licence d'utilisation : CC BY-NC-SA : Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions
Livre audio gratuit ajouté le 23/03/2019.
Consulté ~6371

Lu par Christian Dousset

Suggestions

15 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Comme j’avais apprécié votre art de la lecture avec Loti, j’ai choisi de continuer à vous écouter avec Mérimée. Là on n’est plus dans le flou, les faits sont clairs et nets. J’ai été très intéressée par la dimension historique de l’œuvre. J’avais déjà rencontré la St Barthélémy et le siège de la Rochelle chez Dumas. Mérimée re reprend pas la légende noire de Catherine de Médicis mais la responsabilité de Charles IX est-elle aussi avérée qu’il le dit ? Sur le plan romanesque l’œuvre manque un peu de cohésion, surtout si on la compare aux nouvelles de l’auteur et l’idylle amoureuse ne m’a pas convaincue !
    En tout cas je vous remercie d’avoir (si excellemment) enregistré ce roman dont j’avais entendu parler sans l’avoir jamais lu.
    J’ajouterai que j’ai adoré les coups d’arquebuse ! Je les guettais à chaque début de chapitre!

  2. Je ne puis résister à l’envie d’être gourmand !
    Hop ! Celui-ci aussi je l’enregistre…Que diable !
    Vous êtes un maître et je vous salue bien-bas.
    Merci encore une fois et je le pressens, ce ne sera pas la dernière.

  3. Bonjour Claryssandre, quel plaisir de découvrir votre si chaleureux commentaire et de participer aussi à un moment de bonheur par la lecture! Au plaisir de vous retrouver entre de nouvelles pages.

  4. Cher Fabien,
    Merci de votre fidélité. Lire vos commentaires constitue aussi un bon moment pour le Donneur de voix que je suis. Je termine actuellement le montage de la “saison 2” des Articles critiques d’Octave Mirbeau sur les peintres de son époque. Peut-être serez-vous intéressé. Au plaisir.

  5. Je vous remercie très chaleureusement pour cette excellente lecture et les bons moments passés en votre si plaisante “compagnie vocale”. Au plaisir de vous reécouter très vite…

  6. Formidable lecture.J’ai passé d’excellents moments.
    Un grand merci à vous monsieur Dousset.
    J’attendrai avec impatience vos lectures futures.

  7. Ping : download
  8. Merci à vous, Christophe, Le Barbon et Dali pour vos chaleureux commentaires. Ce choix répond à une suggestion de lecture, ce qui souligne la richesse de l’interaction sur le site de Littérature Audio!

  9. Litteratureaudio.com ne cessera jamais de me surprendre. En voilà un bon et original choix. Merci, monsieur.
    Hâte de l’entendre.

  10. Cher Christian.
    Merci beaucoup pour cette lecture, qui vient idéalement compléter le rayon des romans historiques sur litteratureaudio.com. Je télécharge de suite.