giovann boldoni

Avant la nuit

Leslie, un homme de la fin du XIX ème siècle, se rend au chevet de son amie Françoise qui est mourante. Elle a été blessée par une balle dont elle ne peut plus cacher la provenance. Au seuil de la mort, Françoise saisit la dernière occasion de voir son ami pour lui faire un ultime aveu. Leslie, refusant de garder une mauvaise image de son amie agonisante, hésite à se faire le confesseur d’une vérité douloureuse.

Consulter la version texte de ce livre audio.
Illustration : Giovanni Boldoni - Tête de jeune femme sur fond rose
Références musicales :

Frédéric Chopin, Nocturne in B flat minor, op. 91, interprété par Arthur Rubinstein  (1937, domaine public).

Livre audio ajouté le 14/04/2013.
Consulté ~9541

Lu par Tristiseult

Suggestions

6 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci beaucoup Esperiidae pour toutes ces précisions.

    J’ai acheté récemment le livre Audacity 2 de Christian Bobec, mais il ne répond pas vraiment à mes attentes. Il ne m’a en fait guère aidé à progresser.

    Je pense qu’il pourrait être très utile pour tous les nouveaux donneurs de voix de réaliser à partir de captures d’images un tutoriel qui détaillerait clairement les différentes étapes de la réalisation d’un projet, ainsi que les différents effets applicables.

    Bien amicalement,

    Ahikar

  2. Bonjour Ahikar,

    Excuse-moi, je remarque tardivement ta question. Oui, je coche « Compenser le gain à 0 db après compression ».

    Concernant le choix du compresseur plutôt que du niveleur, disons que simplement je trouve que pour ma voix, le résultat est meilleur. Voici ce que l’on trouve comme explication sur ces deux fonction sur http://manual.audacityteam.org/man/Effect_Menu/fr

    Niveleur: L’effet niveleur réduit le volume des passages forts et augmente le volume des passages les plus faibles. Il fait ceci d’une manière différente de l’effet Compresseur…. Cela peut entraîner de la distorsion sur le signal modifié. La seule façon d’être certain du résultat est d’essayer. Par exemple, appliquer cet effet deux fois de suite avec ses réglages ‘les plus lourd’ sur un enregistrement de voix normal peut produire un effet “contrôleur aérien”.

    Compresseur : compresse la portée dynamique par deux méthodes alternatives. La méthode par défaut “RMS” rend les parties lourdes plus douces, mais laisse tel-quel les parties les plus silencieuses de l’audio. La méthode alternative “pics” rend tout l’audio plus lourd, mais amplifie les parties les plus fortes moins que les parties les plus silencieuses. Maquiller le gain peut être appliqué à l’une ou l’autre des méthodes, rendant le résultat aussi fort que possible sans écrêtage, mais sans modifier la dynamique du son davantage.

  3. Bonjour chères Esperiidae et Tristiseult,

    Esperiidae, j’ai essayé vos paramètres, et ils donnent effectivement d’excellents résultats.

    J’aimerais savoir si pour le compresseur vous cochez ou non la case « Compenser le gain à 0 db après compression ».

    J’aimerais encore vous poser une question de néophyte : pourquoi le compresseur plutôt que le niveleur ?

    En vous remerciant par avance pour votre réponse.

    Bien amicalement,

    Ahikar

  4. Bonjour Tristiseult,

    Tout d’abord bienvenue sur litteratureaudio.com :-).

    J’ai aussi parfois des problèmes de saturation. Je déteste la “technique” et je ne suis pas très douée pour les réglages mais à force, j’ai acquis quelques astuces. Voici pour ma part les manipulations que j’effectue sous Audacity. Avant d’enregistrer, je règle le curseur du volume d’entrée à 90 quand ma lecture est “douce” (à >10cm du micro) et 80 si c’est une lecture plus “énergique” (à <10cm du micro) : avant même d'épurer,

    1. je sélectionne tout l'enregistrement (on peux aussi prendre qu'une ou deux secondes de "silence" ) je fais "Effets/Réduction du bruit/Prendre le profil du bruit"

    2. En gardant tout l'enregistrement de sélectionné (ou en sélectionnant cette fois tout le texte si on a pris qu'1 ou 2 secondes) : "Effets/Réduction du bruit/OK"

    3. En gardant toujours tout l'enregistrement de sélectionné (**) "Effet/Compresseur" et je mets les valeurs suivantes : Seuil=-20dB / Niveau de bruit=-40dB / Ratio 3:1 / Attaque=0.1s / Relâchement= 1.0s puis OK

    4. (**) "Effets/Normaliser" puis je décoche "supprimer tout décalage DC)puis OK

    5. (**) "Effets/Amplification des basses" puis Fréquence=170 / Amplification=12

    Je précise que j'ai utilisé l’ensemble de ces valeurs sur mon dernier enregistrement "le déménagement", et d'autres enregistrements qui ne sont pas encore en ligne. Avant j'épurais, et quelques unes des manipulations. Il me semble que c'est un peu mieux, mais bon...faudrait que je change de micro je crois. Et se sont bien sûr des valeurs toutes personnelles, je ne sais pas si elles correspondront à ta voix, le mieux est de faire des essais.

    Ensuite je crée mon fichier mp3 puis avec le programme MP3Gain je règle à 89dB.

    Voilà, je ne sais pas si cela t'aidera. Bon "travail". Au plaisir de t'écouter encore :-).
    A bientôt

  5. Bonjour,

    je vous remercie pour votre conseil, je n’avais pas l’impression que ma voix avait été modifiée dans l’enregistrement. Malheureusement dans Audacity, je ne peux pas l’amplifier car le logiciel ne me propose qu’un aperçu. Je ne peux valider l’amplification que si j’autorise la saturation et le résultat obtenu, si je me fie à l’aperçu, est désastreux… Existe-il un autre logiciel qu’Audacity pour amplifier sans saturer ?

    En vous remerciant d’avance,
    cordialement.

    Tristiseult

  6. Bonjour chère Tristiseult,

    Vous avez beaucoup trop amplifié votre fichier. Le son est à 100 db au lieu de 89. Cela a provoqué une déformation de votre voix. En ouvrant votre enregistrement avec Audacity, on voit qu’il est saturé sur toute la durée.

    Je vous conseille d’analyser votre piste avec MP3Gain pour voir à combien vous êtes (par exemple 81), puis de l’amplifier avec Audacity en ouvrant l’onglet « effet », puis « amplification » dans la liste déroulante. Vous demandez alors une amplification de 8 pour atteindre 89, en évitant si possible d’autoriser la saturation, car c’est cela qui va déformer votre voix.

    Je ne vous en dirai pas plus, car malheureusement je n’en sais à peine plus. Je viens moi-même d’esquinter de manière irréversible un de mes fichiers en voulant « jouer » avec le niveleur.

    Et n’hésitez pas à demander à Carole, elle a une maîtrise parfaite du logiciel !

    Je vous souhaite une très bonne continuation et de très belles lectures sur L.A.

    Bien amicalement,

    Ahikar