Dix Petites Vieilles

Dix Petites Vieilles

Aux Érables, il y a Arlette, l’ancienne syndicaliste, et Marie-Jo, qui voit le démon partout. Il y a Alice, qui se croit plus maligne que tout le monde, et Gloria, qui pleure sans arrêt. Il y a Blandine, qui glousse sans raison, et Jocelyne, qui a mal au ventre. Il y a Monique, qui aime provoquer. Il y a Zouleïka, qui a peur des hommes. Et les deux sœurs, Marguerite et Geneviève, qui se disputent à propos de leurs parents.
Qui donc les tue, les unes après les autres, dans cette atmosphère anglaise et sur fond de plans sociaux ?

Histoire policière décalée, traitant de sujets graves sur un ton volontairement léger, Dix Petites Vieilles propose au lecteur une énigme grinçante et jubilatoire.

Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Références musicales :

Thème d’Alice :
Ludwig van Beethoven, Sonata n°17 in D minor « La Tempête » op31 n°2 Allegreto, interprété par Paul Pitman (domaine public).

Thème d’Arlette :
Scott Joplin, Magnetic Rag, interprété par Constantin Stephan (licence Cc-BY-Nc-Sa-3.0).

Thème de Monique :
George Gershwin, Rhapsody in Blue, interprété par George Gershwin (domaine public).

Thème de Marie-Jo :
Richard Wagner, Siegfried Funeral March, interprété par United States Marine Band (domaine public).

Thème de Katia :
Georges Bizet, Carmen, Suite n°1 Prélude, interprété par Papalin (licence Cc-By-Nc-Sa-3.0).

Livre audio ajouté le 12/11/2020.
Consulté ~5 259 fois

Lu par Pauline Pucciano

Suggestions

48 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Vous avouerai-je, Julien, que j’ai été la première étonnée ? Quand ce sujet s’est mis à me trotter dans la tête avec insistance, je me suis vraiment demandé si j’arriverais à écrire quelque chose d’aussi éloigné de mon univers, et surtout de mon ton, habituels…

  2. Désolée Carole, mais mes petites vieilles sont des créatures 100% numériques ! Il n’existe pas de livre papier.

  3. Chère Pauline,
    … me revoici… j’ai commencé Tatiana 3.0 … impressionnant… ce monde… qui pourrait être un prolongement du nôtre… qui nous inquiète… nous fait bien évidemment … vraiment incroyable et presque vraisemblable… ces histoires de policiers robots qui nous embarquent à toute vitesse au commissariat… c’est très divertissant aussi… je vais … de ce pas poursuivre la lecture… avec gourmandise…
    Mais ce petit mot… d’un ordre relativement privé… voilà mon affaire… j’ai une mère qui lit à peu près ce que je lis et ce que j’écoute… le problème est que elle ne pratique pas les livres audio… est-ce que vous sauriez où je pourrais me procurer en version papier « Dix petites vieilles »… je l’ai cherché sur Internet et ne l’ai pas trouvé…
    … voilà… ma demande un peu particulière… mais c’est pour la bonne cause je crois… pour que votre livre… si savoureux… soit lu…
    très belle journée…
    Carole

  4. Chère Florence, vous me faites bien plaisir ! Je suis très heureuse que ce petit roman vous ait touchée et je vous remercie de le diffuser autour de vous… En ce qui concerne une édition sur papier, bien sûr j’en serais ravie, mais j’ai décidé une fois pour toutes de limiter mes efforts dans ce domaine : j’envoie mes manuscrits à quelques maisons, puis je passe à d’autres projets!
    A bientôt : vous me direz ce que vous avez pensé de la Cité d’Albâtre…

  5. Chère Pauline,
    Merci pour ce merveilleux roman ! Moi qui suis infirmière, j’ai l’impression que vous connaissez ce monde de l’intérieur… est ce que je me trompe? En tous cas, félicitation pour cette manière d’aborder des sujets lourds avec légèreté, pour cette touche d’espoir à la fin, pour cet humour fin et ces personnages hauts en couleurs…
    Je l’ai conseillé tout autour de moi, notamment une amie psychologue… Je suis sure que vous pourriez publier facilement ce livre… Avez vous essayé? Le souhaitez vous? Cela aiderait pour diffuser ce livre aux personnes qui ne sont pas adeptes des lectures audio…
    Je me lance du coup dans votre trilogie “la cité d’albatre”… j’espère me régaler autant…
    Merci!

  6. Hello John… The music may sound raspy because, as volunteers, we have to pick some royalty-free pieces. I am glad it did not ruin the whole experience !

  7. • • •More