Phèdre

Phèdre est une tragédie en cinq actes et en vers de Jean Racine créée le 1er janvier 1677 à Paris.
Une nouvelle fois, Racine choisit un sujet de la mythologie antique déjà traité par les poètes tragiques grecs et romains.
Le personnage de Phèdre est l’un des plus remarquables des tragédies de Racine. Elle est à la fois victime de ses pulsions et coupable du malheur des autres, tout en aspirant à préserver toute son innocence.

Très vite Phèdre s’est imposée comme l’une des pièces les plus réussies de Racine et les plus souvent représentées sur scène.

Certains vers sont parmi les plus beaux de la poésie française.

« Le jour n’est pas plus pur que le fond de mon cœur
Tout m’afflige et me nuit et conspire à me nuire.
C’est Vénus tout entière à sa proie attachée.
Ariane, ma sœur, de quel amour blessée
Vous mourûtes aux bords où vous fûtes laissée ! »

Un chaleureux merci à René Depasse, qui a bien voulu me permettre d’insérer son beau Récit de Théramène La Mort d’Hippolyte.

Archives téléchargeables :

Consulter la version texte du livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 25/10/2014.
Consulté ~51 695 fois

Lu par Cocotte

Suggestions

23 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci beaucoup, chère Celle … etc, pour votre très aimable commentaire, qui m’a vraiment fait plaisir.
    Je suis heureuse de vous avoir un peu aidée à comprendre. C’est vrai que c’est plus facile d’écouter que de lire un livre-papier. Je préfère aussi. Les personnages me semblent plus vivants.
    Je vous souhaite de tout cœur d’obtenir votre diplôme, avec une belle mention, le plus vite possible. Bon courage et tous mes vœux pour vos études!
    Amicalement
    Cocotte

  2. Merci beaucoup de votre lecture!

    J’ai énormément de difficulté a rester concentré a long therme et a comprendre le sens des mots en lisant toute seule. Grâce à vous je vais peut-être finir par avoir mon diplôme un jour! haha

  3. Chère Vaesoli
    Oh oui, les vers de Racine sont magnifiques! Je n’ai pas pu monter cette pièce en projet collectif, Mais Phèdre me semblait indispensable dans la bibliothèque, alors je me suis lancée… en me délectant à chaque vers, ou presque.
    Cela me fait vraiment plaisir de savoir que j’ai pu vous être un peu utile. je vous comprends et suis de tout cœur avec vous. Je vous souhaite de trouver d’autres belles pièces à apprendre, ou à simplement à écouter, en savourant la belle musique des vers de Racine
    Amicalement
    Cocotte

  4. bonjour,
    Ces enregistrements vont beaucoup m’aider dans mon projet d’apprendre ce chef-d’oeuvre et de me délecter de ces vers magnifiques. J’ai 73 ans. En plus du plaisir de dire les mots de Racine, j’entreprends un excellent exercice de mémoire. Je viens de finir l’acte 1!!!!

  5. Chère Sandrine
    Merci à vous pour cet aimable et encourageant commentaire.
    Je craignais beaucoup que cette lecture “en solo” ne plaise pas aux audio lecteurs, car elle est difficile Je n’arrivais pas à concrétiser un projet collectif, mais j’avais envie d’ajouter à la bibliothèque cette pièce majeure de Racine.
    Je suis ravie de voir que vous avez passé un bon moment. Je suis très touchée que vous ayez pris la peine de me le dire.
    Amicalement
    Cocotte

  6. Merci, un grand merci pour votre lecture et votre jeu de voix. Ayant des difficultés à lire longuement j’ai grâce à vous passé… un bon moment !

  7. Cher Mike
    Je suis très heureuse de vous avoir un peu aidé à faire votre devoir de français. Merci d’avoir pris la peine de me le dire, le plaisir est double.
    Je vous souhaite une excellente note.
    Cordialement
    Cocotte

  8. Chère JujuSansJugeote
    Quel pseudo amusant!
    C’est en pensant à toi et à tes camarades que nous avons enregistré de nombreuses pièces classiques en projet collectif, en duo ou en solo.
    J’espère que nous continuerons à t’aider pour la suite de tes études.
    J’aimerais que les livres deviennent pour toi, comme ils le sont pour moi, des amis précieux, avec lesquels on ne s’ennuie jamais et qui, souvent, allègent les difficultés de la vie.
    Je t’embrasse
    Cocotte

  9. Chère Pauline
    Veuillez m’excuser pour le retard de ma réponse à votre aimable commentaire. Je viens de le découvrir à l’instant. Merci d’avoir pris la peine de l’envoyer.
    C’est très aimable à vous d’avoir pensé à me remercier et je suis ravie de vous avoir aidée pour votre devoir surveillé.
    Cordialement
    Cocotte

  10. Merci pour ta lecture !
    Je déteste lire ça m’ennuie, donc tu m’as permis de finir entièrement Phèdre.
    Et c’est pratique et simple à télécharger

  11. Mille merci pour cette lecture audio, j’ai un devoir surveillé d’une heure trente dessus, il est plus facile à écouter qu’à lire..!

  12. Merci, chère Julia, d’avoir pris la peine de me dire que l’écoute de cette pièce t’a aidée en classe.
    Dans le courant des prochaines semaines,j’enregistrerai aussi Iphigénie, qui est également étudiée dans les lycées et collèges.
    Nous sommes très heureux quand nous pouvons apporter quelque chose aux étudiants.
    Je t’embrasse
    Cocotte

  13. Merci d’avoir lu cette pièce parce que je dois la lire en classe pour le cours de français et elle est difficile à lire alors que quand on l’écoute c’est plus facile. Je vais dire à mes copines de l’écouter aussi.

  14. Chère Rodica
    Nous ne pouvons malheureusement pas lire, sauf autorisation, les romans d’auteurs qui ne sont pas morts depuis plus de soixante-dix ans, pour une question de droits.
    Vous avez eu une excellente idée de rappeler ce chapitre du Naïf aux quarante enfants. Comme vous, je l’ai lu il y a bien longtemps, mais je vais chercher le livre dans ma bibliothèque et relire le passage. Votre suggestion ne peut qu’inciter nos amis audio lecteurs à faire comme nous. C’est en effet un fort beau complément.
    Merci beaucoup, chère Rodica!
    Amicalement
    Cocotte

  15. Merci Cocotte pour cette lecture merveilleuse. Merci ä René pour son passage, aussi.
    Je me suis rappelé avoir lu, il y a beaucoup d’années un article intitulé ” Une explication de Phèdre” qui n’était autre qu’un chapitre de “Le Naif aux quatre enfants” de Paul Guth. A l’époque je ne savais qui Paul Guth est. J’aurais voulu y insérer un passage mais, ne connaissant pas votre politique concernant les citations d’ auteurs contemporains, j’y ai renoncé.

  16. Merci à vous, chère Pauline, pour vos encouragements, qui me touchent beaucoup!
    Depuis plus de trois ans, j’avais envie de monter cette pièce, étudiée dans les lycées et collèges, en projet collectif, mais ça n’a jamais été possible.
    Je me suis donc résignée à la lire seule.
    Si l’an prochain, il y a assez de DDV intéressés, j’envisagerai peut-être de recommencer, à plusieurs.
    Bonne soirée!
    Amicalement
    Cooctte