Jacques Wély, Deux Vieilles en discussion (fin XIXe)

Les Deux Aïeules

Beaucoup d’émotion et de vérité dans ces souvenirs de Joseph Raiche.

Les Deux Aïeules

« Elles ne pouvaient jamais s’entendre à mon égard : elle s m’aimaient trop et s’aimaient mal en moi. L’une, la grand’mère paternelle, était toute petite, octogénaire, pétulante, sourde. Elle voletait toujours, frémissante et inquiète. L’autre, la grand’mère maternelle, était douce et blanche comme une statue. Presque aveugle, infiniment calme, sa prière toujours inachevée, murmurait sa vie.
Ces deux femmes s’aimaient dans un parfait désaccord. Elles pensaient m’aimer avec toute la sagesse de leur âge, en oubliant que l’amour n’a pas d’expérience. »

Consulter la version texte du livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 01/12/2019.
Consulté ~2 347 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.