« C’est du laboratoire et de l’usine que nos soldats reçoivent leur munitions. Le soldat combat au front, le savant au laboratoire. » Affiche de propagande, 1918

Le Supersavant

Le Supersavant de Jean Rameau est un conte-farce traitant un sujet sérieux : les dangers pour l’humanité des inventions des savants dans le domaine des moteurs, de la balistique et des explosifs…

« Et la preuve que le savant méritait bien ces hommages, c’est que, dans la première guerre qui éclata, les armées qui avaient pris la précaution d’adopter son moteur pour leurs voitures de transport écrasèrent les armées ennemies et leur tuèrent, en un rien de temps, trois millions d’hommes. »

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.