Robe brodée de la fin du XVIIIe siècle (photographie de Hugo Maertens)

La Robe

Henri de Régnier, de l’Académie française publia en 1912 dans le journal L’Excelsior la nouvelle La Robe :

« Un jour, nous le vîmes particulièrement joyeux. Il avait découvert chez un brocanteur de Versailles une admirable robe Louis XVI, à petits bouquets, et un délicieux mantelet de couleur prune. Pendant plusieurs semaines, M. Courbarrot ne cessa de parler de sa trouvaille. Cette robe lui plaisait plus que toutes les autres et il la montrait avec orgueil et prédilection. »

C’est par ces mots que commence vraiment cette histoire à fin tragique…

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 17/05/2019.
Consulté ~2 499 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

1 Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Une histoire très tragique et noire. J’ai jamais lu un texte comme La Robe. Les collectionistes des antiquités ne sont pas un sujet dont je songe. M. Courbarrot me parait être quelqu’un bien étrange avec son prédilection pour la poussière et la toile d’une robe …Sa mort dans une chambre obscure et l’horreur de la cause inconnue qui l’a fait périr est fantasmagorique et répugnante. Et bien, chacun a son individualité, n’est ce pas? Merci pour votre lecture, j’espère vous écouter encore mais dans un contexte positif.