Le Fil d'Ariane

Le Fil d’Ariane

Préface

Comme disait le Minotaure, cette courte nouvelle aurait pu s’intituler « la critique est… thésée ». L’ennui, c’est que l’expression trouve déjà sa place dans des milliers de publications antérieures à celle-ci. Aussi ai-je préféré un titre plus aguichant dans l’espoir d’attirer sur ces lignes l’intérêt du lecteur et de la lectrice. Quoi qu’il en soit, ce texte ne vise qu’à un seul objet : fustiger, fouetter et ridiculiser ceux qui disent du mal des autres sans réfléchir ni aux tenants ni aux aboutissants de leurs propos. Il se peut que cette nouvelle pêche elle-même par là où elle veut critiquer. Entre nous, cela ne m’étonnerait pas. Critiquer les critiques, c’est critiquer l’autre. Or, l’autre, je viens de le sous-entendre, a droit à mon respect et à mon estime autant que j’ai droit moi-même à la paix sociale. Malgré tout, je me sens comme le scorpion qui demande à la grenouille de lui faire passer le ruisseau.
« Tu ne me piqueras pas ?, demande la sotte bête.
– Mais non, voyons !, répond le filou. Si je te pique, je coulerai avec toi dans la rivière. »

La grenouille se met en route. Au milieu, le scorpion plante son dard dans la nuque du batracien.

« Qu-as-tu fait, malheureux ?!
– Je regrette, je ne peux pas m’en empêcher. »

La meilleure défense étant l’attaque, eh bien attaquons sans délai.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 12/04/2018.
Consulté ~3896

Lu par Daniel Luttringer

Suggestions

15 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Oui, tout rentre dans l’ordre. Le héros de la nouvelle tiendra désormais bien compte de la remarque de Romain. Il y a maintenant peu de risque qu’il ne fasse à autrui etc.

  2. @Vincent de L’Épine
    @Christine Sétrin

    Un grand merci à vous deux d’avoir pris le temps de me répondre.
    Comme vous le mentionnez,le commentaire de “Vale” n’est pas contraire à la loi du site, mais je sais bien, moi, que je n’aurais pas l’effronterie de me moquer du prénom quelqu’un.
    J’ai été éduqué avec cette règle d’or:
    “Ne fais pas à autrui ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse.”

  3. Bonsoir,
    En complément au message de Vincent ci-dessus, j’ajouterai, Lucos, que vos précédents messages ont été mis en attente de modération car le système n’a pas reconnu l’un de vos identifiants habituels (Nom ou pseudo/Adresse mail/IP)…
    À bientôt,
    Ch.

  4. Bonjour Lucos,
    Nous étions en train de voir entre nous quelle réponse nous pouvons vous apporter.
    Il ne nous est pas possible de vérifier l’identité des personnes qui déposent des commentaires.
    Il nous appartient seulement de vérifier que ces commentaires ne sont pas contraires à la loi, ou à l’éthique de notre site.
    Les commentaires que vous signalez n’avaient rien de particulièrement déplacés, mis à part bien sûr l’usurpation d’identité, mais il nous est impossible de détecter celle-ci.
    Vincent

  5. ❓❓❓
    Pourquoi mon message doit-il être soumis au modérateur alors que c’est une autre personne
    qui agit mal en se moquant de mon prénom ?

    ▶@Vale
    Quel plaisir trouvez-vous donc à caricaturer mon prénom ?
    C’est un geste ridicule et médiocre, que je souhaite voir corrigé au plus tôt. Merci.

  6. Pourquoi n’a-t-on pas publié mon commentaire précédent sur cette page ?

    Je reformule donc :
    Il y a une personne qui emprunte mon prénom Lucos
    mais qui signe Vale.
    Je ne comprends pas la méprise… ou la sottise ?

    Merci.

    Et je signe, avant et après mon commentaire:
    Lucos

  7. @Vale

    Dites-moi : est-ce vous ou un détestable troll qui inscrit mon prénom au-dessus de son commentaire ? Je trouve ce procédé très détestable.
    J’en appelle à l’administration de ce site si jamais cette pratique se renouvelle.
    Merci.

    Et je signe : Lucos, ni roi, ni recherchiste d’un quelconque ancêtre

  8. Ça tombe bien cette lecture! Je suis à la recherche d’un de mes ancêtres. Le fil d’Ariane va m’être très utile!
    Vale