L'Olifant

L’Olifant

Une version (pour le moins) inédite de l’olifant de Roland de Roncevaux…

« Le 12 juillet 2017, la Posta de Sarragossa annonce en page 4 : la police locale enquête sur un vol qualifié effectué dans la Cathédrale Saint-Sauveur. On aurait emporté entre autres objets de culte, un missel du XVIe siècle et le fameux olifant de Gaston de Béarn. L’effraction semble avoir eu lieu il y a plusieurs semaines, de sorte que le cambrioleur a eu tout loisir de quitter le pays avec son butin. L’archevêque de la ville et le sacristain se sont déclarés incapables de donner le moindre détail permettant d’identifier les deux pièces mentionnées ici et invitent la population à prier pour leur restitution… »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Livre audio ajouté le 29/10/2018.
Consulté ~4 114 fois

Lu par Daniel Luttringer

Suggestions

10 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci chère Carole pour vos adorables commentaires qui réchauffent le coeur. Le mérite revient tout entier aux excellents donneurs et donneuses de voix dont le talent n’égale que la générosité. La culture et le sourire, c’est ce qui reste quand on a oublié de lire les journaux et d’écouter les infos.

  2. J’ai trouvé ce texte savoureux. Lu par Daniel L., qui, me semble-t-il, était aussi le lecteur de « trois hommes dans un bateau ». Est-ce la concordance de la voix ou bien une réelle proximité d’écriture (je penche plutôt pour cette deuxième hypothèse) mais j’ai trouvé dans ce texte un humour « très british ».
    Rebondissements, histoires à tiroirs, surprises et réel intérêt pour l’Histoire (avec un grand H), je me suis régalée. Avec ce style impeccable aussi !
    Merci pour ce bon moment d’amusement et pour cette belle lecture Daniel L !

  3. Sachez, chère Plume, que j’avais convaincu Shmuel, qu’avant de proposer son texte à l’inspection académique pour l’édification littéraire des générations futures, on pourrait dans un premier temps le publier à litteratureaudio…

  4. Un petit Shmuel Retbi bien sympathique. C’est toujours un plaisir de retrouver cet esprit facétieux. Merci, Daniel, pour cette belle lecture.