Scène de bivouac, la veille de la capitulation de Metz (Source : New York Public Library)

Une exécution

Jean Revel (pseudo de Paul Toutain (1848-1929)), notaire normand, a comme Maupassant, Daudet (La Dernière Classe et plusieurs Contes du Lundi), Barrès (Colette Baudoche) dépeint la vie quotidienne pendant et après la guerre de 1870.
L’Exécution se passe en Normandie ; l’armée est en débandade. Le « calva » fait des ravages… Une altercation dont fut témoin le narrateur, alors sergent…

« Cette agressivité naturelle au Français, qui a été si longtemps comprimée, dans le recul, dans les humiliantes défaites, veut éclater, être manifestée. Et, dans les cours des fermes, s’allument les rixes, toutes sortes de combats, sédation des nerfs.
Un gars de Foulbec a donné cours aux énergies qui l’étouffent, à ses robustes fureurs ; c’est un affolement autour de lui, une rumeur haute contre ce tapageur, en qui hurlent et s’épanouissent les violences de la patrie foulée aux pieds, inerte et néanmoins vivante, furieusement vivante ; les vociférations, les coups résonnent, il se bat, contre tous, sans savoir.
Un capitaine accourt, arrogant et froid ; au lieu d’apaiser ce délirium par quelque paternelle douceur, il le surexcite, et, voulant le briser d’un effort impuissant, le transforme en folie. »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 03/06/2011.
Consulté ~11 889 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

2 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Mon cher Didier,votre bouquet de mercis est encore plus touchant quand on sait qu’il est offert par le fidèle que vous êtes et qui a perdu la vue,Je n’oublie pas que ce site a été créé pour apporter de la joie littéraire à ceux qui ne peuvent plus lire.Et en plus vous vivez au Mexique où vous ne devez pas entendre parler français tous les jours!Tous les donneurs de voix s’associent à moi sans que je le leur demande