Jacek Malczewski, Portrait de Wladyslaw Reymont (1905)

Dans la brume

Tout le monde ne connaît pas Wladyslaw Reymont (1865-1925), prix Nobel de littérature pour son roman Les Paysans.
Écrivain polonais, membre de la Jeune Pologne, il arrêta ses études, changea souvent de métier (tailleur, comédien, cheminot, médium, etc.), de résidence, voyagea beaucoup en Pologne, en Europe et aux États-Unis.
La nouvelle Dans la brume (1906), écrite à Concarneau, révèle un grand talent pour les descriptions de la nature et provoque la même émotion que Veuves de pêcheurs récemment enregistré de Pierre Loti.

« Par moments, le jour s’assombrissait, car certains nuages détachés en avant, entremêlés en un vol fou, se précipitaient aveuglément comme des bêtes écumantes dans les abîmes fuligineux du soleil.
Le jour frémit d’inquiétude ; par le monde passait la frayeur, toutes les voix étaient mortes, toute créature retenait son souffle ; l’océan s’immobilisa ; ce fut le calme de l’attente, le calme de l’effroi ; seules les eaux murmuraient en reculant impuissantes dans les précipices de la crainte et du silence, seuls, les derniers sanglots des dernières lames parmi les rochers armés de crocs noirs, et le clapotis douloureux des longues langues d’écume agrippées aux pierres. »

Traduction : E.-L. Wagner (1906).
Consulter la version texte de ce livre audio.
Illustration : Jacek Malczewski, Portrait de Wladyslaw Reymont (1905)
Livre audio ajouté le 27/06/2015.
Consulté ~28 715 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

1 Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.