Idéal

Adolphe Ribaux est un poète suisse-romand né en 1864 et décédé en 1915.

Dans cette nouvelle, Urbain Laville, poète riche et sans histoire, raconte comment il s’est épris avec passion d’une vision furtive. Ce sentiment le mène du désespoir à l’extase, hymne universel et cosmique de l’être qui plonge son auditoire dans un silence humble et méditatif…

Consulter la version texte du livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Références musicales :

Franz Schubert, Sonata for Arpeggione and Piano D.821, interprété par Hans Goldstein et Clinton Adams (licence CC-By-Nc-Sa-3.0).

Livre ajouté le 22/09/2011.
Consulté ~9 459 fois

Lu par Esperiidae

Suggestions

8 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Oui Alain, les écrivains suisses, et il y en a pourtant beaucoup qui ont un très grand talent (A.-L.Grobéty (bien sûr!), F.Ramuz, G.Haldas, J.Chessex, M.Chappaz,C.Bille, ou chez les vivants , D.de Roulet, A.Bagnoud, A. Nessi, A.Cueno, B.Comment, A.Voisard, plus j’en cite plus j’en ai qui me viennent à l’esprit…)
    ne sont pas beaucoup connus en France, et c’est bien dommage pour les français… 😉

    Je suis heureuse de faire découvrir ici un tout petit peu de cette culture littéraire suisse.

  2. Tout est parfait dans cette lecture, ainsi que dans la précédente « Un fou » du même auteur que j’ai beaucoup appréciée : la sensibilité de la voix douce et mélodieuse, la poésie du texte de cet écrivain suisse de grand talent, la musique harmonisant l’ensemble.
    J’ai cru voir, un moment, cette belle inconnue montant les marches de l’escalier de ce Luxembourg automnal que j’aime tant.
    Merci de nous permettre de découvrir des écrivains de cette qualité peu connus en France.

  3. Quel beau texte !

    En nous le lisant vous nous laissez :
    ” une trainée de parfum et de lumière ”

    Merci de nous l’avoir fait découvrir