polichinelle

Le Môme à la mère Antoine

« Il y avait une fois une pauvre mère-grand et son pauvre petit-fils, qui ne possédaient rien au monde que leur affection l’un pour l’autre ; et la mère-grand avait soixante-dix-sept années, et le petit-fils en avait huit.
Ils demeuraient au sixième étage, dans une maison ouvrière de l’impasse de l’Orillon, entre Belleville et Ménilmontant, un quartier où il n’y a guère de riches. Or, même parmi les misérables du voisinage, leur misère était remarquée. C’est dire combien elle était grande. »

Le Môme à la mère Antoine, conté par Richepin, est digne de figurer dans la liste des « mélodrames où Margot a pleuré ».

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 23/06/2013.
Consulté ~6 995 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

1 Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.