Arthur Rimbaud en octobre 1871, à 17 ans (photographie : Étienne Carjat)

Une saison en enfer

Donneur de voix : Félix Tanguay | Durée : 1h 05min | Genre : Poésie


Arthur Rimbaud

Une saison en enfer est un recueil de poèmes en prose d’Arthur Rimbaud, rédigé en juillet 1873 après une période de crise dans la vie du poète. Chant païen halluciné, la Saison est aussi une profession de foi, marquée par la quête du salut, les déceptions sentimentales et artistiques, et un plaidoyer contre la civilisation occidentale et ses valeurs.

> Écouter un extrait : Introduction.


> Télécharger ce livre audio en intégralité (archive Zip, 44Mo)

> Télécharger ce livre audio par chapitres :

01 Introduction.mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)
02 Mauvais sang.mp3
03 Nuit de l’enfer.mp3
04 Délires I – Vierge folle.mp3
05 Délires II – Alchimie du verbe.mp3
06 L’impossible.mp3
07 L’éclair.mp3
08 Matin.mp3
09 Adieu.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 28/08/2007.
Consulté ~44 410 fois

Lu par Félix Tanguay

Suggestions

26 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Cher Felix,
    Quant à moi votre voix, votre accent et votre ton me ravissent, je vous remercie de faire chanter ce diable de Rimbaud et de le rendre agreable à mon oreille et à mon coeur, je n’ai écouté que grâce aux critiques, je dis bien grâce puisqu’ici je les ai trouvées non constructives et agressives, il m’a semblé que ce cher Diego n’avait rien compris à l’esprit de ce site de générosité et de partage, tellement merci à tous les contributeurs

  2. Merci !

    J’ai disparu, mais me revoici. La vie a souvent d’autres projets pour nous. J’ai récidivé avec quelques lectures de la littérature québécoise.

    Au plaisir,

    Félix

  3. Des deux oreilles d’accord avec Carole! J’aimerais un médiateur pour éviter que les commentaires idiots demeurent, svp. De plus, si vous connaissiez l’accent ardennais, monsieur Diego, vous trouveriez suave celui de notre québecois. Ce superbe lecteur semble avoir disparu, malgré son message de 2010. J’aimerais d’autres lectures de sa voix. C’est si difficile, de lire: le timbre, la diction, le tempo. Félix, on t’aime, reviens. M-Anne

  4. Merci et bravo pour cette belle interprétation. Votre diction est parfaitement maîtrisée … La musicalité de votre accent, l’originalité de votre timbre de voix ne perturbe pas l’écoute du poème, bien au contraire, elles lui donnent de l’épaisseur, de la vérité. Vraiment, très très bien… (d’habitude j’évite d’écouter des poèmes lus à haute voix, même par des acteurs professionnels, et surtout Rimbaud) mais là, c’est pas comme d’habitude 🙂

    Carole

  5. Ça m’a fait plaisir, Félix !

    Chu bein soulagé que tu l’aies pris d’même. T’es pas mal plus blindé que moi, alors 🙂

    Je suis également bien content d’apprendre que ton absence n’était dûe qu’à un manque de temps. C’est vrai qu’un enregistrement exige un bon investissement en efforts. Il ne s’agit pas juste de le faire, mais aussi de le corriger avant de le publier. Ça prend donc au moins deux fois plus de temps que la durée indiquée sur le billet.

    Je suis sûr que tes lectures éventuelles futures feront plaisir à bien d’autres gens.

    Merci pour ton adresse de courriels. Je t’y transmettrai mes voeux de bonne année 🙂

    Bonne continuation et porte-toi bien,
    jf

  6. • • •More