Rivoire - Berthe aux grands pieds

Berthe aux grands pieds

« […] Et Berthe dit : « Ma mère, on croirait que le soir
Est triste d’une absence et vide d’un espoir ;
En vain, mon œil s’attache aux plis de la colline ;
Personne ne viendra, personne n’est venu ;
Ma jeunesse est stérile et mon cœur méconnu ;
Je vous aime, et pourtant je me sens orpheline.

« J’espère encore, et me sens triste d’espérer ;
Je voudrais être seule et je voudrais pleurer :
Quelque chose en mon cœur se lamente et s’étonne.
Qu’ai-je fait de ce jour qui penche à son déclin ?
J’ai brodé de la toile et j’ai filé du lin.
Mon printemps est pensif et las, comme un automne
[… ] »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 16/09/2017.
Consulté ~6834

Lu par Pomme

8 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Impatiente de découvrir ce site, j’ai fouillé au hasard et le titre m’a interpellée (souvenir d’école)… la curiosité aidant… cela a été un enchantement ! Je suis une fanatique du livre papier mais j’ai découvert grâce à vous le plaisir de l écoute. J’ai passé ma soirée à passer d’un extrait à un autre , toujours impatiente. Que de belles voix ! Quel talent vous avez tous ! Je reste admirative devant tant de dévouement, de générosité et de constance ! Et quelle richesse ! Tant de titres à redécouvrir et surtout tant d’auteurs à découvrir ! Une mine d’or inépuisable… De plus, le site est très bien fait. Je vais rarement sur internet et j aurais pu rater ce joyau. Que de belles soirées en perspective ! Mille mercis

  2. C’est assez drôle, Pascalette, que vous découvriez ce site avec ce conte! Si le titre en est connu, l’histoire l’est moins. Merci pour votre compliment et je vous souhaite de nombreuses autres découvertes sur ce site.
    Pomme